Speedy Life
Actu

Attention, les ballerines sont mauvaises pour les pieds


Clarisse Rosius
Vendredi 3 Novembre 2017




Contrairement aux idées reçues des petites ballerines ne sont pas les mieux indiquées pour reposer ses pieds après une grosse journée. D’après les conseils d’un podologue rapportés par le magazine « Elle », les chaussures plates et aux semelles fines sont très mauvaises pour les chevilles.


ILD
ILD
Après une dure journée en talons hauts et quand les grosses chaussettes ou autres pantoufles ne sont pas adaptées à l’ambiance, nous rêvons toutes de nos ballerines. Légères, faciles à enlever, les ballerines sont souvent vues comme des chaussures de repos qui nous font du bien. Mais, explique le magazine Elle , « Vous faites une bêtise. Parce que même si ces souliers (très) plats et faciles à chausser vous semblent être aussi appréciables sur le moment qu’une fontaine en plein désert d’Atacama, ils sont à priori l’ennemi juré de vos plantes de pieds. C’est en tout cas ce qu’avance le podologue Robert Khorramian, interviewé pour Whowhatwear. »

Le magazine féminin revient donc sur l’analyse d’un podologue qui alerte sur les idées toutes faites et rappelle notamment que pour la santé des pieds et du corps, des semelles épaisses et une tenue des chevilles sont cruciales. « En effet, les ballerines - en tête de liste - et autres chaussures très plates type tongs ou mules n’apporteraient aucun maintien à la cheville et seraient donc souvent à l’origine de névromes (douleur dans l’espace inter-métatarsien), de métatarsalgies (inflammation des métatarses) et de fasciites plantaire (inflammation de la plante du pied) ».

Mais ce n’est pas tout. Le professionnel de santé met aussi en garde contre les modèles qui compriment les pieds de manières excessives. « Autre catégorie de chaussures mise en cause : les modèles pointus qui empêcheraient la bonne circulation du sang dans les orteils et généreraient l’apparition de cors et/ou de cloques. En voilà un qui risque d’avoir un avis bien tranché à la lecture de  notre «  Pour ou contre : la ballerine pointue » » continue le féminin. Malgré tout ,on voit mal quels types de chaussures pourraient remplacer nos habitudes. Les modes passent, les ballerines restent.

Lire en intégralité l’article du magazine Elle




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Octobre 2018 - 20:58 Dépression post-partum : le poids de la douleur