Speedy Life
Lifestyle

Au restaurant, tu n'instagrameras pas ton assiette


Lundi 24 Août 2015




En Allemagne, même si la loi n’es pas toujours respectée, c’est illégal de poster sur les réseaux sociaux, des photos de son assiette prises au restaurant.


Au restaurant, tu n'instagrameras pas ton assiette
Impensable en France. Ce serait la révolution des instagrameurs ! Pourtant, ce qui se passe en Allemagne pourrait bien toucher l’hexagone. Outre-Rhin, la loi existe depuis deux ans, mais n’était pas vraiment respectée. Ce qui est en train de changer. La loi votée par la Cour Fédérale de Justice en 2013, n’est pas en train de se durcir, mais de s’appliquer tout simplement, et de plus en plus. A priori, les usagers d’Instagram n’ont plus le droit de photographier le contenu de leurs assiettes au restaurant et de poster les photos sur la plateforme de partage en ligne. C’est ce que souligne le quotidien Die Welt en rappelant les termes de la loi, visiblement oubliés par la majorité des internautes.
 
Il est en effet interdit de photographier une assiette dans un restaurant et de poster la photo sur les réseaux sociaux sans l’accord préalable du chef. Pourquoi ? Pour des questions très sérieuses de droits d’auteur. Cela représente en effet « une atteinte au droit d'auteur », souligne Le Figaro. Pire, « Dans ce cadre précis, le créateur de l'assiette a le droit légitime de décider où et dans quelle mesure son travail peut être reproduit » explique Niklas Haberkamm, docteur en droit à Die Welt. À l'avenir, l’instagrameur gourmand pourrait ainsi être davantage condamné.
 
Ce mouvement de ras le bol des chefs du monde entier, prend à contrepied le courant #foodporn. Le phénomène #foodporn consiste à poster sur Instagram ou Twitter la photo de son assiette : « une photo prise avec un smartphone pas terrible est rarement bonne. Cela ne donne pas la meilleure image de notre travail. C'est embêtant », explique le chef Gilles Goujon. Dans cette veine, à New-York aussi, la situation se tend : dans le New York Times, une batterie de chefs vient de dénoncer cette manie des clients « prêts à monter sur leurs chaises pour prendre le meilleur cliché possible, quitte à faire de leurs restaurants une salle de shooting », ironise Le Figaro. Donc, vis ta vie en vrai, et pas en virtuel et finis ton assiette !

Au restaurant, tu n'instagrameras pas ton assiette