Speedy Life
Actu

Biden à Kiev et Poutine à Moscou se répondent sur la situation ukrainienne


Clarisse Rosius
Mardi 21 Février 2023





Les présidents américain et russe se sont exprimés coup sur coup sur la guerre en Ukraine, rappelant chacun leur détermination sans qu’une porte de sortie n’apparaisse.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay

Un an après le début de la guerre, l’heure est encore à la démonstration de force. Cette semaine, en l’espace de deux jours, les présidents Joe Biden et Vladmir Poutine semblent s’être répondu dans des discours prononcés respectivement à Kiev et Moscou. « Alors que le monde se prépare à marquer le premier anniversaire de l'invasion brutale de l'Ukraine par la Russie, je suis à Kiev aujourd'hui pour rencontrer le président Zelensky et réaffirmer notre engagement indéfectible envers la démocratie, la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine. Lorsque Poutine a lancé son invasion il y a près d'un an, il pensait que l'Ukraine était faible et que l'Occident était divisé. Il pensait qu'il pourrait survivre à nos nations. Mais il avait tort » a déclaré le président américain. 

De son côté le président russe a prononcé mardi 21 février un long discours sans évoquer de stratégie ni de décisions concernant la Russie mais, lui aussi, une position de fermeté sur ses positions. « C’est donc avec quelques minutes de retard que Vladimir Poutine s’est présenté devant les députés, membres du gouvernement et quelques invités triés sur le volet, pour délivrer un discours annuel sans cesse reporté depuis le début de la guerre en Ukraine. Un discours qui s’est révélé exceptionnellement long – près de deux heures – mais finalement assez creux, duquel on retiendra surtout le ton violemment antioccidental et belliqueux » commente Le Courrier International.

De son côté Joe Biden a annoncé de nouvelles livraisons d’armes et d’équipements pour soutenir l’effort de guerre de l’Ukraine face à l’envahisseur russe. « Au cours de l'année dernière, les États-Unis ont mis en place une coalition de nations de l'Atlantique au Pacifique pour aider à défendre l'Ukraine avec un soutien militaire, économique et humanitaire sans précédent - et ce soutien va durer » a ajouté le président américain, confirmant qu’aucune porte de sortie n’était en vue. 





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2024 - 08:33 Arnaque : le retour du colis « trop gros »