Speedy Life
Bien-être

Cancer de la peau : surtout une affaire de prudence et de précautions


Clarisse Rosius
Vendredi 18 Juin 2021





Avec l’arrivée de l’été, les risques de cancer de la peau doivent être dans nos esprits. Les dermatologues cherchent à faire entendre leur voix pour que les gestes de prudence deviennent des habitudes. Crème solaire, t-shirt manches longues et horaires adaptés en tête.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Il suffit de se mettre des règles ou des principes. Éviter le soleil quand il est près du zénith, se couvrir avec des t-shirts et se tartiner de crème solaire. A trois jours du début de l’été, il est grand temps de s’assurer qu’on a bien en tête les quelques principes de base pour se prémunir d’un cancer de la peau. « En tout, 80.000 cas de cancers de la peau sont diagnostiqués en France chaque année, ce qui en fait « le cancer le plus répandu », souligne le Syndicat national des dermatologues vénéréologues (SNDV), qui pilote cette semaine de prévention et de dépistage. « Il faut que les gens vivent, mais ça nous semble important de rappeler les conseils de photoprotection », indique à l’AFP Luc Sulimovic, président du SNDV. Car paradoxalement, « bien que presque tout le monde sache qu’une exposition excessive au soleil peut être néfaste, beaucoup trop peu de gens se protègent dans la pratique », souligne-t-il. En effet, selon un sondage Ipsos pour ce syndicat dévoilé par Le Parisien 42 % des Français admettent ne jamais ou rarement s’appliquer de la crème solaire, et 57 % ne porte pas de chapeau ou de casquette » relève 20 Minutes.

Avoir passé des heures à faire des UV ou avoir l’habitude du soleil ne constitue pas une protection. Et s’habituer à avoir des coups de soleil avant de se mettre à bronzer non plus : « Le syndicat s’escrime donc à répéter les conseils de base pour éviter qu’un mélanome ne vous envoie en chimiothérapie. Non, les cabines à UV ne « préparent » pas la peau au soleil, et la meilleure protection « ce n’est pas la crème solaire, c’est la protection vestimentaire, l’absence d’exposition entre midi et 16h, et le port de chapeau et de lunettes de soleil », résume le médecin. Dans une interview pour 20 Minutes, la dermatologue Catherine Oliveres-Ghouti insistait également : la protection de la peau, ce n’est pas seulement en vacances ou à la plage. Les viticulteurs, ouvriers du BTP, alpinistes, amateurs de barbecue ou tondeurs de pelouse doivent également penser aux crèmes solaires et couvre-chefs. »




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 12:09 La Luxoponcture, qu'est ce que c'est?