Speedy Life
Lifestyle

Ces jouets connectés dont il faut se méfier


Clarisse Rosius
Jeudi 2 Mars 2017




De plus en plus de jouets connectés sont proposés dans les magasins. La révélation du piratage des CloudPets, en plus d’autres interrogations sur les ondes dès le plus jeune âge invitent à la prudence. D’autant qu’on comprend mal l’intérêt de ces modes d’amusement par rapport aux jouets traditionnels.


ILD
ILD
Il y a quand même déjà un côté un peu déprimant à voir des enfants tout petit avec des jouets qui nécessitent une adresse mail, un téléphone intelligent et une photo. Les jouets connectés ont beau connaitre un succès important, ils charrient une vague impression de malaise. Une gêne confirmée par le mini scandale qui touche les « Cloud Pets ». « C’est Troy Hunt, un spécialiste de la sécurité, qui a révélé la faille. En tout, 820.000 comptes ont été exposés, ainsi que 2,2 millions de messages audio. Hunt a déclaré que les utilisateurs « ne pensaient pas au fait que quand vous vous connectez à l’ours en peluche, la voix de vos enfants se trouve dans un serveur d’Amazon » » rapporte la version belge du site Metro. « Après avoir piraté CloudPets, un hacker a volé des données personnelles, les a effacées et a demandé une rançon en bitcoins (réseau de paiement). CloudPets a décidé de ne pas payer et a pu restaurer les données effacées grâce à des sauvegardes antérieures. Tout cela, sans prévenir ses clients. Des utilisateurs se sont aperçus d’un dysfonctionnement et ont cherché à alerter CloudPets, mais ils sont restés sans réponse pendant de nombreux jours » continue l’article. Outre l’aspect anecdotique et la gestion de crise catastrophique de la société, on peut s’interroger légitimement sur l’intérêt de ces jouets. Bien qu’il n’ait pas été prouvé que les ondes domestiques sont nocives, de plus en plus d’études et organisations sanitaires invitent les parents à être particulièrement vigilants avec les téléphones près des plus petits. Par ailleurs, alors que leur intérêt pédagogique est loin d’être démontré, l’apport de la technologie sur les jouets reste assez limité. Les recettes de bon développement restent de toute façon toujours les mêmes avec de l’activité physique, du bon air et du temps passé avec des proches.




Dans la même rubrique :
< >