Speedy Life
Actu

Cigarettes électroniques : les Etats-Unis interdisent la vente sur internet


Clarisse Rosius
Vendredi 16 Novembre 2018




L’agence de santé américaine (FDA) vient de proposer que les cigarettes électroniques ne soient disponibles qu’en magasin et plus en ligne comme c’était le cas jusqu’ici. Une mesure qui vise à empêcher les mineurs de s’en procurer.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
La cigarette électronique a un drôle de statut qui rend complexe son encadrement. L’agence de santé américaine (FDA) a quant à elle décidé d’agir contre la popularité des vapoteuses chez les mineurs en proposant d’en interdire la vente sur internet. D’ici peu, pour s’en procurer dans le pays il faudra se rendre dans des magasins ou points de ventes où les e-cigarettes sont interdites aux mineurs. « Le nombre de vapoteurs a augmenté de 78 % dans les lycées américains de 2017 à 2018, et de 48 % dans les collèges, selon les dernières données d’une enquête nationale. « Ces chiffres choquent ma conscience », a réagi Scott Gottlieb, responsable de la FDA, dans un communiqué. « Je ne laisserai pas une génération d’enfants devenir accrocs à la nicotine par le biais des cigarettes électroniques », a-t-il ajouté. L’enjeu : empêcher que les adolescents vapoteurs d’aujourd’hui ne deviennent les adultes fumeurs de demain, puis des malades incurables. La FDA rappelle que la quasi-totalité des fumeurs adultes ont commencé quand ils étaient mineurs » rapporte Le Monde.

Cette décision est comprise dans une vaste campagne des autorités sanitaires sur la consommation de ces cigarettes électroniques. L’agence de santé a ainsi enjoint les fabricants de cesser leur marketing principalement dirigé vers les jeunes voire les très jeunes, notamment en ciblant les réseaux sociaux. Le géant du tabac Atria a ainsi annoncé qu’il allait arrêter de vendre ces produits aux mineurs. « Attaqué de toutes parts, le numéro un des cigarettes électroniques, Juul, avait à son tour, mardi, décidé la suspension des ventes de ses produits les plus prisés des adolescents. Il mettra également fin à leur promotion sur les réseaux sociaux. L’entreprise, basée à San Francisco, argue du fait, comme nombre de fabricants, que ses produits ciblent les fumeurs adultes désireux de se sevrer du tabac » a précisé Le Monde.

En parallèle, la FDA s’est prononcée pour l’interdiction des produits mentholés, expliquant que l’arôme attrayant est un facilitateur pour la consommation.