Speedy Life
Actu

Cinq ans plus tard, les pas si élevés chiffres du mariage homosexuel


Clarisse Rosius
Mardi 24 Avril 2018




Le 23 avril 2013 ,le mariage homosexuel était adopté à l’assemblée nationale par la majorité socialiste. Avec 40 000 mariages en cinq ans et 3% des mariages, les chiffres montrent que la pratique reste largement marginale.


ILD
ILD
A l’occasion du cinquième anniversaire de la loi Taubira qui a ouvert les mariages aux personnes du même sexe, la presse a largement commenté les chiffres. Il est étonnant en revanche de voir qu’avec 7 000 mariages en moyenne par an, on ne relève pas le caractère très marginal. Pour Europe 1 , 40 000 devant le maire en cinq ans c’est « de nombreux mariages ». Pourtant, les mariages entre personnes du même sexe restent au même niveau que les PACS de personnes du même sexe, soit 7 000 par an. C’est environ 3% du total des mariages estimés autour de 230 000 par année. Pour rappel, plusieurs magazines à destination des homosexuels estiment que 10% de la population se reconnait dans cette orientation sexuelle.

Du point de vue statistiques, Europe 1 rapporte que « Les couples de même sexe se marient en général plus tard que les couples hétérosexuels, selon les derniers chiffres de l'Insee disponibles (qui portent sur l'année 2016). Chez ces derniers, on observe un pic d'unions à partir de 28 ans et jusqu'à 32 ans pour les hommes, entre 26 et 31 ans pour les femmes. Du côté des couples gays, c'est après 40 ans. Pour les femmes lesbiennes, entre 27 et 39 ans ».

Par ailleurs, de très larges différences sont notables entre ville et campagne. « C'est d'ailleurs particulièrement vrai chez les hommes gays : 18,7% des couples se marient en milieu rural, contre 23% de couples lesbiens et 22,7% de couples hétérosexuels. À l'inverse, Paris accueille 25,8% des mariages gays, à comparer avec 13,5% des mariages lesbiens et 16,6% des mariages hétérosexuels. Enfin, 26,6% des hommes de même sexe convolent dans une ville de plus de 200.000 habitants, contre 28,16% des femmes lesbiennes et 23,8% des couples hétérosexuels » ajoute l’article publié sur le site de la radio.




Dans la même rubrique :
< >