Speedy Life
Actu

Confinement léger : les outils pour évaluer nos rayons de déplacements autorisés


Clarisse Rosius
Vendredi 2 Avril 2021





Du 3 avril au 2 mai de nouvelles restrictions vont entrer en vigueur sur l’ensemble du territoire. En plus du couvre-feu désormais habituel, le rayon de 10 km dans lequel on peut se déplacer nécessite des outils.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Jusqu’où pouvons-nous nous déplacer ? Si l’on a bien compris la consigne des 10 km avancée par le président de la République, on ne sait pas toujours ce que représente cette nouvelle zone de liberté. Dans un article dédié à cette question, le site Phonandroid  a la bonne idée de lister des outils pour tracer comme au compas sur une carte les limites de la zone autorisée. « Avec ce reconfinement qui concerne l'ensemble des départements de la Métropole, il est possible de recourir à une attestation de domicile, afin de justifier de la zone dans laquelle vous pouvez vous déplacer. Le gouvernement a pris soin également de préciser que les déplacement inter-régionaux sont interdits, sauf pour motif impérieux. En revanche, il peut être délicat de s'assurer d'être toujours dans le rayon autorisé de 10 km. Pour cela, il existe un outil gratuit qui vous permet de matérialiser sur une carte ce fameux rayon d'un kilomètre depuis votre domicile » introduit l’article.

Il faut donc partir de son adresse, celle que l’on doit pouvoir justifier pour éviter les amendes. Puis utiliser une des quatre solutions proposées. « Géoportail, le site de l'Institut Géographique National, propose un service de cartographie concurrent de Google Maps avec des fonctionnalités particulièrement avancées qui devraient faciliter cette tâche » nous apprend Phonandroid qui liste ensuite les manips pour « calculer une isochrone ». 

Il y a sinon Mappy qui permet de calculer un rayon facilement ou Esri France, poursuit l’article. Et ensuite de souligner que finalement l’outil le moins fiable est finalement le seul qui est exactement dédié à ce que l’on cherche à faire . Il s’agit de CovidRadius qui « comme vous le constaterez il s'agit alors d'un périmètre “vol d'oiseau” et non un isochrone qui représenterait les distances réelles jusqu'à votre domicile. On espère qu'il y aura une tolérance entre les deux calculs, cela n'étant pas précisé clairement sur l'attestation de sortie dérogatoire » conclue Phonadroid à qui l’on pourrait devoir l’économie de 135 euros d’amende.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Novembre 2021 - 10:45 Une cryptmonnaie pour financer le cinéma