Speedy Life
Actu

Coronavirus : la menace d'une pandémie selon l'OMS


Clarisse Rosius
Jeudi 12 Mars 2020





Alors que le coronavirus continue de se répandre dans le monde entier, le chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti lundi à Genève que « la menace d'une pandémie » est « devenue très réelle ».


Creative Commons Pixabay
Creative Commons Pixabay
Alors que le coronavirus continue de se répandre dans le monde entier, le chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti lundi à Genève que « la menace d'une pandémie » est « devenue très réelle », explique l'organisation mondiale dans un communiqué.

« Maintenant que le coronavirus a pris pied dans de nombreux pays, la menace d'une pandémie est devenue très réelle. Mais ce serait la première pandémie de l'histoire qui pourrait être contrôlée », a déclaré Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse à Genève.

« En fin de compte, nous ne sommes pas à la merci de ce virus », a-t-il ajouté, relevant au passage que parmi les quatre pays qui comptent le plus grand nombre de cas, la Chine maîtrise son épidémie".

Selon le Directeur général de l'OMS, il y a maintenant une diminution des nouveaux cas signalés dans le monde. « Ces pays démontrent qu'il n'est jamais trop tard pour renverser la vapeur sur ce coronavirus », a-t-il fait remarquer. « Même si nous appelons cela une pandémie, nous pouvons encore la contrôler », a-t-il répété, ajoutant sur l'importance d'un protocole orienté vers « des actions rapides et décisives ».

Le nombre de cas de nouveau coronavirus "a atteint 110.029, dont de 3.817 décès, dans 105 pays et territoires", selon un nouveau bilan établi ce lundi en début de soirée par l'OMS. « Au cours du week-end, nous avons franchi la barre les 100.000 cas signalés dans 100 pays. Il est certainement troublant que tant de personnes et de pays aient été touchés, si rapidement », a ajouté le chef de l'OMS dans son communiqué.

Toutefois, « le nombre total de cas de Covid-19 signalés et le nombre total de pays ne disent pas tout », a-t-il dit. Une façon pour l'agence onusienne de rappeler que sur tous les cas signalés dans le monde à ce jour, plus de 90% proviennent de quatre pays seulement : Chine, République de Corée, Italie et Iran.

« Il s'agit d'une épidémie inégale au niveau mondial », relève Dr. Tedros, tout en ajoutant que les différents pays se trouvent dans des schémas différents. Ce qui nécessite une réponse adaptée. « Il ne s'agit pas de confinement ou d'atténuation - ce qui est une fausse dichotomie. Il s'agit des deux », insiste Dr. Tedros.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 27 Septembre 2023 - 13:53 ​L’Ambassadeur de France quitte finalement le Niger