Speedy Life
Tendances

Cosmétiques : l’arty-show


Lundi 26 Octobre 2015




Avec des cosmétiques de plus en plus « arty », le design entre dans la salle de bain.


Profilés, design, arty… Les produits cosmétiques sont de plus en plus esthétiques. Parfois même, ils ressemblent à des totems ou à des sculptures directement issus des grandes collections d’art contemporain. Pour ce faire, marques et artistes collaborent étroitement. Ainsi, les univers de la beauté et de l’art contemporain ont tendance à fusionner. Dernier exemple en date : la marque américaine Kiehl’s. Elle vient de s’associer à Peter Max, connu pour son goût prononcé pour l'art psychédélique. Pour Kiehl’s, il a rhabillé les flacons de la gamme Musts. En édition limitée, bien sûr, la ligne sera vendue dès le mois prochain. Une façon de se démarquer des concurrents peu de temps avant Noël.

Une bonne opération marketing donc. Oui, mais pas que. En effet, cosméto et art sont deux univers qui marchent main dans la main depuis longtemps et se nourrissent mutuellement. À ce titre, on peut citer le mécénat mis en place par le groupe LVMH, ou le parfumeur Guerlain. Guerlain a d’ailleurs pris part à la FIAC, la Foire internationale d’art contemporain, la semaine dernière à Paris. Dans l’actualité, on peut aussi citer la collaboration de Sephora avec l’artiste Malika Favre, celle du maquilleur François Nars avec le photographe de mode Steven Klein. De la même façon, rapporte le site de 20 Minutes, « quand Karim Rahman, expert  maquilleur L’Oréal Paris, conçoit ses make-up, il s’inspire des expositions. »
 
D’ailleurs, rappelle 20 Minutes, ne dit-on pas make-up artiste ? Les artistes et les maquilleurs ont en commun la même façon de s’exprimer et mettent en avant, tout ce qui est visuel. Cette analogie va jusqu'à partager le même vocabulaire et les mêmes outils : dégradés, contrastes, pinceaux, palette… Normal donc que l’art contemporain s’empare des salles de bains et des trousses de maquillage.




Dans la même rubrique :
< >