Speedy Life
Lifestyle

« Des femmes pour les abeilles » : la première remise des diplômes


Clarisse Rosius
Lundi 26 Juillet 2021





Un an après le lancement de l’initiative « Des femmes pour les abeilles » par l’UNESCO et Guerlain, les premiers diplômes ont été remis. Malgré le contexte sanitaire tendu, l’initiative est un succès pour la formation à l’entreprenariat de femmes avec un souci de protection de la biodiversité.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay

Une goute d’eau mais dont la médiatisation doit plaider en faveur de l’engagement. Le 21 juillet l’UNESCO et Guerlain ont organisé une conférence de presse en ligne pour remettre les premiers diplômes de la formation « Des femmes pour les abeilles ». « L'événement se déroulera en présence d'Antoine Arnault, du groupe LVMH, de l'actrice, cinéaste et militante humanitaire Angelina Jolie, marraine du programme « Des femmes pour les abeilles », et de Noeline Raondry Rakotoarisoa, responsable du programme sur l'Homme et la biosphère (MAB) de l'UNESCO. L'an dernier, l'UNESCO et Guerlain ont lancé ce programme international de formation à l'entrepreneuriat apicole féminin afin de faire progresser l'autonomisation des femmes et la protection de la biodiversité. Il est mis en oeuvre au sein des réserves de biosphère désignées par l'UNESCO à travers le monde. La première session de formation a eu lieu en Provence (France) et de nombreuses autres activités de formation de ce type suivront » avançait le communiqué de l’UNESCO juste avant l’événement.

 

Cette première promotion doit être suivie de quatre autres pour former des femmes à ce sujet clé de la biodiversité et sélectionnées pour agir dans des lieux stratégiques. « La conférence de presse et la cérémonie marqueront la remise des diplômes au premier groupe de participantes au programme. Conçu sur cinq ans, il s'adresse à 50 femmes issues de 25 réserves de biosphère du Réseau mondial des réserves de biosphère (MAB). Ce programme les formera aux bases théoriques et pratiques de l'apiculture durable et notamment à la gestion d'un rucher professionnel s'appuyant sur les races et espèces d'abeilles locales. Cette formation permettra aux participantes de devenir des entrepreneuses et de rejoindre un réseau international d'apicultrices professionnelles. De futures activités de formation sont actuellement prévues au Cambodge, en Éthiopie et en Slovénie. » prévenait l’organisation.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 8 Décembre 2021 - 12:36 Monica Bellucci, plaidoyer pour une vieillesse sereine