Speedy Life
Actu

Des vélos difficiles à voler pour encourager les parisiens à s’y mettre


Clarisse Rosius
Lundi 30 Avril 2018




La société néerlandaise VanMoof lance à Paris des vélos connectés par abonnement et mieux protégés contre le vol. Avec un tarif de 19 euros par mois pour des vélos très onéreux à l’achat, l’entreprise pense qu’en rassurant les clients sur les problématiques de vol, le succès peut être au rendez-vous.


DR VanMoof
DR VanMoof
Avoir un vélo à Paris c’est souvent inquiétant. Selon les heures et les quartiers, laisser dehors son vélo est risqué et même en cour intérieur on est jamais vraiment à l’abris du vol. Une réalité qui décourage surement beaucoup de parisiens ( et de citadins en général) à s’y mettre. De ce constat, VanMoof a adapté son business model et propose un service de location de vélo rassurant de ce point de vue.

La société néerlandaise qui vient de débarquer à Paris propose un service de location de vélo high tech pour 19 euros par mois. « Depuis le 24 avril à Paris et avant l'ouverture d'une boutique au mois de mai, l'entreprise propose pour 19 euros par mois de rouler au quotidien avec deux modèles de vélos connectés, normalement vendus à partir de 898 euros et 1098 euros. Les abonnés doivent s'acquitter d'un "droit de clé" à 298 euros qui leur donne ensuite accès à un vélo personnel » explique BFM Business . Le pari est de proposer des vélos de pointe, individuels tout en évacuant la crainte du vol ou de la dégradation et des conséquences pécunières.

« Pour le prix de l'abonnement, les abonnés ont droit à la réparation illimitée de leur vélo et au remplacement du vélo en cas de vol. A titre de comparaison, un abonnement au Vélib' mécanique coûte actuellement 3,10 euros par mois puis 1 euro la demi-heure après trente minutes d'utilisation. Le service est plus cher, mais à ce tarif les abonnés disposent de leur propre vélo équipé d'une technologie anti-vol, l'argument des vélos VanMoof » précise la chaine d’info. Elle pourrait aussi ajouter que pour ce prix le service fonctionne, ce qui n’est clairement pas el cas du Velib’ depuis janvier.




Dans la même rubrique :
< >