Speedy Life
Carrière

Deux femmes à la tête du géant automobile General Motors


Clarisse Rosius
Jeudi 14 Juin 2018




Le géant américain de l’automobile continue à faire la part belle aux femmes en nommant au poste de numéro trois du groupe Dhivya Suryadevara, 39 ans. Elle épaulera la dirigeante du groupe, seule femme à la tête d’un groupe dans ce secteur très masculin.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
General Motors c’est des grosses cylindrées. Des énormes pick-up ou berlines sportives qui participent à la notoriété du premier constructeur et d’ailleurs employeur des Etats-Unis. Cadillac, Chevrolet, GMC ou Pontiac (disparue aujourd'hui) sont les marques historiques et emblématiques de ce groupe de rednecks américains autant que businessmen en limousine. Bref c’est un groupe qui fait des voitures de mecs mais qui est désormais vraiment dirigé par des femmes. En plus d’avoir une patronne depuis cinq ans, en la personne de Mary Barra, le groupe vient d’annoncer la nomination d’une directrice financière, Dhivya Suryadevara. Agée de 39 ans, elle vient accentuer un peu plus la particularité de ce groupe automobile qui est le seul dirigé par une femme.
 
Pas encore quarante ans, Suryadevara remplace Chuck Stevens, 58 ans, au poste de numéro 3 du groupe. De quoi changer radicalement l’image de ce poste de direction. « Les responsabilités traditionnelles d'un directeur financier consistent à défendre les performances passées, courantes et à venir de l'entreprise devant la communauté financière et les médias spécialisés. Il lui revient également de rassurer les investisseurs sur leurs investissements dans l'entreprise ainsi que de convaincre et de séduire de nouveaux et potentiels actionnaires » explique Challenges..

C’est une nomination interne qui ne doit rien au hasard ni non plus à une promotion quota. Ancienne de Harvard, celle qui prendra ses nouvelles fonctions en décembre prochain travaille pour le groupe depuis 2005 et est passée par des postes clés. « Elle y a notamment été responsable, entre 2013 et 2017, de la gestion du fonds de pension de GM qui dispose de 85 milliards de dollars d'actifs. Elle était depuis 2017 en charge des relations avec les investisseurs et de la gestion des projets spéciaux » continue le magazine. C’est notamment elle qui a géré en grande partie le dossier de cession d’Opel à PSA ou le positionnement de son groupe en soutien de Lyft, le concurrent de Uber, et le lancement de projets ambitieux de voitures autonomes.




Dans la même rubrique :
< >