Speedy Life
Actu

Diagnostic de conscience : Des chercheurs français mettent au point un algorithme


Clarisse Rosius
Jeudi 18 Octobre 2018




Etablir l’état de conscience d’un patient est un défi de taille pour la médecine moderne. Des chercheurs français d’un service de l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière viennent d’annoncer qu’ils avaient mis au point un outil novateur qui pourrait être facilement accessible dans le monde entier.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Végétatif ou conscient ? La question se pose régulièrement au corps médical et la réponse n’est pas toujours simple. Il est ainsi de plus en plus crucial de faire avancer nos connaissances dans l’évaluation de l’état de conscience. Et c’est ce que vient de réaliser une équipe de chercheurs français, nous apprend un communiqué de l’Assistance publique Hopitaux de Paris (AP-HP) : « Dans une étude publiée dans la revue Brain, Denis Engemann (Inria Saclay - Île-de-France / CEA NeuroSpin) et Federico Raimondo (Université de Buenos Aires/Sorbonne Université), sous la direction de Jacobo Sitt, chercheur Inserm au sein de l'Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (CNRS/Inserm/Sorbonne Université), à l'hôpital Pitié-Salpêtrière AP-HP, proposent un nouvel outil d'électroencéphalographie (EEG) appelé « DoC-Forest » (DoC pour Disorder of Consciousness et Forest du nom de l'algorithme utilisé). Contrairement aux autres outils développés jusqu'ici et réservés à quelques centres experts, « DoC-Forest » sera accessible aux patients du monde entier. »
 
La découverte est cruciale et si elle aussi accessible que le soutient l’AP-HP, elle pourrait être un soutien pour des milliers de professionnels de santé dans le monde. « Après une période transitoire de coma, on distingue classiquement deux états : l'état « végétatif », dans lequel le patient n'est pas conscient, et l'état de conscience minimale qui correspond à un certain degré de conscience. La distinction entre ces deux états a des implications majeures en termes de prise en charge médicale, or elle est très difficile si elle est fondée uniquement sur l'examen clinique. Plusieurs outils ont été développés ces dernières années mais sont réservés à quelques centres experts. « DoC-Forest » pourrait changer la donne et fournir pour la première fois une évaluation simple, performante, économique et accessible au plus grand nombre.» nous apprend le communiqué.




Dans la même rubrique :
< >