Speedy Life
Culture(s)

Douze stratégies pour séduire

Quand la séduction fait son cinéma


La Rédaction
Jeudi 28 Juillet 2016





Avec la chaleur qui grimpe, les œillades se font plus intenses et les cœurs vaillants. L’été est une saison (plus) propice à la séduction comme le rappellent les magazines, féminins ou non, qui déversent depuis des semaines, leurs conseils afin d’attirer le beau voisin ou la jolie voisine, attablé(e) à quelques mètres sur la terrasse. Si vous voulez aller un peu plus loin que le top 10 des phrases d'approche (au secours !) qui échouent à tous les coups, Pierre Fayard propose Douze stratégies pour séduire, inspirées par le cinéma. Un peu plus glamour quoi!


La séduction est une stratégie (presque) comme les autres

Comment l’aborder ? Comment lui résister ? Comment le/la garder ? Les âmes se troublent lorsqu’il est question de la séduction. « Ce jeu célèbre un drame aussi vieux que le monde. Car il ne suffit d’être complémentaire pour s’unir. Il faut compter avec le désir de l’autre et éventuellement de concurrents et autres empêcheurs de griser en rond. C’est ici que la stratégie s’invite dans la partie. », commente Pierre Fayard. Et quel pertinent mélange que celui de la séduction et de l’art de la stratégie.

Pierre Fayard, expert reconnu des cultures de stratégies, a donc choisi de formaliser les techniques des figures emblématiques du cinéma. Sont-elles opérationnelles ? Au fil des chapitres, on découvre les coulisses de la séduction. Et l’auteur a bien de l’humour voire de l’insolence. Ce dernier n’en est pas à son premier « coup d’essai » : il a d’ailleurs proposé un avant-goût de son ouvrage lors d’un colloque organisé par l’ l’Institut d’étude des relations internationales (Ileri), et intitulé « James Bond : héros géopolitique ? ». Le célèbre agent secret, devenu un mythe grâce à son succès avec les femmes, serait-il finalement un loser (presque) comme les autres ?

« Ce personnage créé par Ian Fleming incarne, à mon sens, l’absence même de stratégie. Pourquoi ? Parce qu’elle y est superflue, non nécessaire ! (…) Amies ou ennemies, toutes les femmes qui entrent en scène deviennent, tôt ou tard, les obligées de James Bond. Tout le monde sait qu’il en va de leur destin cinématographique, et le scénario va le démontrer. La seule incertitude est le et quand, à la limite le comment, mais ce héros british est trop prude pour détailler », explique Pierre Fayard. Voilà donc pour la « stratégie prédestination » conceptualisée par l’auteur. Pas encore de quoi rendre justice aux James Bond Girls. Mais ces dernières pourraient bien s’inspirer des contre-stratégies proposées par l’auteur, notamment lors du chapitre consacré à Jane vsTarzan.
 

Redonner un peu de rêve ?

Et pour ceux qui souhaiteraient un peu plus poésie, Pierre Fayard n’oublie pas de piocher dans le jeu mutique et intense des protagonistes du film In the mood for love, chef d’œuvre du cinéaste hongkongais Wong Kar-Wai. C’est toute la richesse de Douze stratégies pour séduire : nous faire voyager dans des univers aux références culturelles riches. Avec cet ouvrage, le lecteur poursuit un périple aux quatre coins du monde, de New-York en passant par le Brésil ou la jungle de Tarzan. Les univers s’enchaînent comme les premières paroles échangées entre deux amants qui se découvrent.

A la stratégie, à la réputation un peu austère il faut l’avouer, Pierre Fayard donne un éclat. Aux héros donne un peu plus de profondeur. « Qu’est-ce que la réalité sans l’imagination ? Qu’est-ce que le mythe sans l’émotion et l’écho qu’il éveille ? Qu’est ce que la séduction sans une part de hasard, d’inconnu et de risque ? Tout cela, on le retrouve au cinéma. À nous de nous enrichir, de nous en inspirer avec inventivité, et l’analyse stratégique peut nous y aider », confie l’auteur. On est séduits !
 

Douze stratégies pour séduire
Pierre Fayard est Professeur des universités à l’Institut d’Administration des Entreprises de Poitiers. Titulaire d'un doctorat en sciences de l'information et de la communication de l'Université de Grenoble III, il fut détaché pendant huit ans au Ministère des Affaires étrangères comme directeur général du Centre Franco-Brésilien de Documentation Scientifique et Technique à São Paulo, puis comme Conseiller de Coopération et d'Action Culturelle à l'Ambassade de France au Pérou.
 
Spécialiste de Sun Tzu, ce passionné d'écriture est auteur de chansons, de nouvelles, de polars et d'ouvrages académiques (13 éditions étrangères) sur la stratégie. Il est notamment l’auteur d’ouvrages de stratégie (La Force du Paradoxe. En faire une stratégie ? Avec Éric Blondeau. Paris Dunod 2014, Comprendre et appliquer Sun Tzu. 36 stratagèmes de sagesse en action. 3e édition. Paris, Dunod 2011) ainsi que d’ouvrages de fiction (Vacuum. La Fée à l’envers, Montréal, ÉLP Éditions 2015, L’Affaire Manga 3D Paris, Neowood Éditions 2014).

Douze stratégies pour séduire. Quand la séduction fait son cinéma

Qui n’a jamais rêvé de séduire à la James Bond à la simple évocation de son nom agrémenté de son prénom (My name is Bond, James Bond), ou rondement en désignant les parties prenantes nécessaires et suffisantes à l’union (Moi Tarzan, toi Jane donc…), ou par le duende d’un imparable Absolute dating flamenco ? Si derrière ces figures mythiques, les stratégies sont rarement explicites, l’ambition de ce livre est de les formaliser et d’évaluer les conditions de leur efficacité.
 De la jungle profonde d’une île du Pacifique à Séville en passant par Sao Paulo et New York où Sherlock Holmes peut côtoyer Sun Tzu et Clausewitz, Hong Kong (La séduction d’ambiance) et Paris (T’as d’beaux yeux tu sais), cet essai décrypte avec humour et insolence les manœuvres qui sous-tendent douze scénarii emblématiques. En s’arrogeant de grandes marges de liberté pour les interpréter, il s’aventure à proposer des alternatives pour les contrer en s’inspirant de grands classiques asiatiques et occidentaux de la stratégie.
 

Editions VA Press / 150 pages N&B / 1ère édition (2016)
ISBN 979-10-93240-12-1
Prix net : 17,90€ TTC
Commandez votre exemplaire ici !




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 31 Octobre 2019 - 14:48 La cathédrale de Metz fête ses 800 ans