Speedy Life
Tendances

Dring ? Non bling, le téléphone


Jeudi 22 Janvier 2015




C’est tout ce que l’on déteste. Ici, on n’est pas bling pour un sou. Mais en clin d’œil, on ne résiste pas à faire le tour de ce que propose la société strasbourgeoise Prestige Mobile, en terme de smartphones pas discrets.


Nicolas Satori
Nicolas Satori
Ça balance entre Dubaï et l’esthétique show off. À la fois, on a l’impression d’écrire un pléonasme. Alors que les courants Slow et Normcore essayent de se frayer un chemin parmi les branchés - le Normcore ne durera pas. Qui a envie de s’habiller chez Go Sport ? - il existe un autre pendant. Un pendant, m’as tu vu, aurait-on dit il y a quelques années, show off maintenant. Bling étant un peu dépassé. Dans tous les cas, une tendance qui sans doute plairait à Nabila. À Strasbourg, la société Prestige Mobile ne fait pas dans la discrétion : or, platine, cristaux, plaqué or, platinium… Autant de façons, « en or » de customiser son téléphone.

C’est le concept de Nicolas Satori. Il a lancé, au mois de juin dernier, sa société Prestige Mobile. En ligne, vous pourrez vous procurer des téléphones anti normcore, jusqu’à 25 000 euros. L’idée ? Customiser des téléphones haut de gamme. Au choix, Iphone 5, 5S, 6, Samsung Q10 et BlackBerry Porsche Design P'9981. Une offre « ultra luxe », explique l’intéressé à 20 Minutes.fr. Un exemple ? Un Iphone 5S recouvert de 150 grammes d'or 18 carats à 24 000 euros et des brouettes… On peut trouver moins cher, notamment des châssis aux alentours de 60 euros. Les téléphones ainsi personnalisés ont un côté un peu rap. D’ailleurs, Nicolas Satori collabore avec le rappeur Swagg Man. « L'activité est en plein développement », continue t-il. Rouu, on aime ça. Allo ?! Allo quoi ?