Speedy Life
Actu

EasyJet : pour ne pas payer plus il met quinze couches de vêtements


Clarisse Rosius
Mercredi 10 Juillet 2019





Un voyageur écossais a été filmé par son frère alors qu’il allait embarquer dans un vol EasyJet. Refusant de payer 100 euros de plus pour la surcharge de son bagage il a enfilé quinze couches de vêtements avant d’embarquer.


L’histoire ne dit pas s’il a gardé tous les vêtements pendant tout le voyage. La vidéo est en tout cas hilarante. «La vidéo, prise par son fils Josh, montre John Irvine, écossais sur le point d'embarquer sur un vol Nice-Edimbourg vendredi. D'après l'article du Daily Mail, c'est arrivé devant le comptoir Easyjet de l'aéroport de Nice que le personnel de la compagnie à bas coûts lui demande de payer pour une surcharge de 8 kilos dans son bagage. Plutôt que de payer une facture de plus de 100 euros (15 euros par kilos au-dessus du maximum autorisé), ce père de famille n'a pas hésité à choisir une autre option : enfiler 15 de ses polos, chemises et autres sweat-shirts » raconte Nice Matin. 

Depuis l’aéroport de Nice, John Irvine a un succès fou sur internet. Certainement parce que nous sommes beaucoup à avoir été agacé par la stratégie commerciale des compagnies low cost qui facturent tout ce qu’elles peuvent pour gonfler le prix cassé du billet. « Une alternative qui a bien fait rire les employés de l'aéroport alors que John s'est déplacé avec difficulté jusqu'à la porte d'embarquement. Une autre étape pour lui : "essayer de passer la sécurité a été un peu difficile parce qu'ils pensaient qu'on essayait de faire passer quelque chose sous tous ses vêtements", a livré Josh. Josh a partagé la vidéo de son père sur Twitter. En quelques jours elle a cumulé plus de 500.000 vues » continue le quotidien régional français. La publicité n’est pas fameuse pour EasyJet. Car si beaucoup savent qu’il faut bien mettre manteau, veste et vêtements les plus volumineux sur soi quand on voyage, pas sur que beaucoup avaient osé mettre tous les vêtements possibles jusqu’à atteindre le poids limite. Jusqu’à ce que la compagnie trouve une astuce, peut être en facturant deux places à un voyageur trop volumineux. 




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Novembre 2019 - 08:27 Paris : une exposition aux couleurs de la Corée