Speedy Life
Tendances

En France, l’e-commerce progresse


Vendredi 2 Octobre 2015




Interrogés par « Le Figaro », des internautes s’expriment sur le e-commerce, de moins en moins diabolisé.


En France, l’e-commerce progresse
Peur de l’e-commerce ? Ça, c’était avant. Il semblerait qu’en France, aujourd’hui, le commerce en ligne marque un pas. Bien implanté, les consommateurs ne le craignent plus. C’est ce qui ressort de l’enquête annuelle effectuée par le cabinet de conseil OC&C Strategy Consultants : dans sa sixième étude, qui a pour thème, l'attractivité des enseignes, il ressort que « les Français n’auraient plus de craintes quant à la fiabilité du paiement en ligne », rapporte le site du Figaro. Le site, qui a interrogé de nombreux internautes va même plus loin : en ligne, les consommateurs « attendent un meilleur service qu'en magasin. »
 
Ainsi, Le Figaro accumule non pas les poncifs, mais des témoignages. Pour la plupart, ils vont dans le sens d’un usage de plus en plus répandu de l’achat en ligne : « J'achète tout sur le Web. La livraison, le retrait du vieux matériel et la garantie fonctionnent toujours bien » ; « En plus « d'un prix plus intéressant », le choix «est beaucoup plus important » ; « Pour mes achats, les avis des internautes me servent plus que les vendeurs »… Avant l’acte d’achat, les internautes utilisent aussi de plus en plus les sites de comparateurs de prix.
 
Parfois, ils ont aussi la dent dure avec les magasins physiques : « dans les commerces, le SAV est nul. Les vendeurs ne nous sont plus d'aucune utilité, comparé aux avis que l'on peut se faire sur le Net. Il faut impérativement que les commerces suivent le mouvement », témoigne un internaute interrogé par Le Figaro. D’autres, en revanche, continuent de préférer les magasins « en dur ». S’ils recherchent des informations sur Internet, beaucoup achètent encore en magasin, où on peut recevoir des conseils et parler à des interlocuteurs. Par exemple, explique un internaute : il est « difficile d'être dépanné ou remboursé » lors d'un achat en ligne. Si le e-commerce progresse et se généralise, il y aura toujours des nostalgiques des petits commerces, qui n’ont pas encore totalement disparu. Ouf.

En France, l’e-commerce progresse




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Septembre 2018 - 18:55 La drôle de boutique qui ouvre à l’Elysée