Speedy Life
Bien-être

Endométriose : en parler c'est déjà soulager les femmes


Clarisse Rosius
Mardi 5 Mars 2019





L’association EndoFrance lutte pour que l’endométriose soit de plus en plus dentifiée comme une maladie sérieuse et handicapante pour nombre de femmes. Une lutte pour la reconnaissance qui peut beaucoup pour de nombreuses femmes qui souffrent et sont souvent regardées avec méfiance.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Être reconnue comme victime d’une véritable pathologie est déjà beaucoup. Alors qu’une femme sur dix souffrirait d’endométriose encore trop de médecins ou de personnes dans le milieu professionnel ne comprennent pas le sérieux de la situation. « Depuis quelques années, l'endométriose est une pathologie dont on parle de plus en plus mais elle encore mal reconnue en France. Pour lutter contre ce manque de reconnaissance, l'association EndoFrance organise cette année encore une semaine européenne de prévention et d’information sur l'endométriose. Cette quinzième édition se déroule du 4 au 10 mars 2019 et prévoit des conférences dans plusieurs villes de France » rapporte à raison le site de la radio RTL

La situation commence clairement à évoluer. Des instances représentatives des gynécologues français ont appelé l’Etat a débloquer des fonds pour la recherche à ce sujet. Il reste encore des progrès importants à effectuer dans le domaine. « Comme le raconte encore la journaliste, à cause de cette banalisation des douleurs pendant les règles, beaucoup de filles ou de femmes ayant très mal pendant cette période de leur cycle pensent que "c'est normal". Résultat : l’endométriose est diagnostiquée avec un retard de six à neuf ans en moyenne », poursuit la radio qui donne la parole à des femmes concernées.

Plus la maladie est reconnue, plus le corps médical se penche sur des solutions concrètes pour lutter contre les symptômes. Car si l’endométriose n’a pas de traitement définitif, certaines solutions commencent à émerger qui permettent de diminuer les effets négatifs. « L'endométriose peut avoir de très graves conséquences sur la vie des femmes qui sont touchées. Elle peut les empêcher d'aller travailler, d'avoir un travail, d'être épanouie sexuellement etc. Dans une précédente interview, une jeune femme touchée par cette pathologie nous racontait qu'à cause de son endométriose, elle avait dû changer de métier. D’éducatrice spécialisée auprès d’enfants et adolescents, elle est devenue assistante à domicile pour personnes âgées » rapporte RTL.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 8 Février 2019 - 15:29 Dépression et intestin, un lien évident