Speedy Life
Carrière

Facebook, Twitter en entreprise : les sanctions pleuvent


Jeudi 19 Juin 2014





Les réseaux sociaux sont une plaie pour la productivité. Mais après une phase d'observation, désormais, les DRH n'hésitent plus : les sanctions pleuvent.


Ce n'est plus un phénomène isolé : une entreprise sur deux se déclare victime d'un usage abusif des réseaux sociaux en son sein au cours des 12 derniers mois (étude portant sur 2013), d'après le cabinet d'avocat d'affaires Proskauer. Mais désormais, les directions des ressources humaines n'hésitent plus : en 2013, dans deux-tiers des entreprises ayant eu à déplorer un usage inapproprié des réseaux sociaux, les salariés impliqués ont été sanctionnés dans deux cas sur trois. C'est deux fois plus qu'en 2012.


Au top 5 des fautes commises sur les réseaux sociaux figurent la divulgation de données confidentielles dans 8 cas sur 10, la diffusion de messages nuisant à l'image de l'entreprise dans 7 cas sur 10 ou son dénigrement dans 64 % des cas, mais aussi, plus inattendu, des posts de "harcèlement" dans 6 cas sur 10 également. Reste la définition floue "d'utilisation personnelle inappropriée" pour 67 % des cas d'usage inapproprié ou abusif des réseaux sociaux en entreprise.


Proskauer recommande quelques bonnes pratiques, à commencer par l'information et la formation des salariés et collaborateurs, mais aussi la mise à jour ou l'élaboration d'une charte informatique intégrant l'usage des réseaux sociaux. Aujourd'hui, 36 % des entreprises bloquent l'accès aux réseaux sociaux quand 40 % surveillent l'usage qui en est fait depuis les connexions ou les postes de travail de l'entreprise. 




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 25 Janvier 2024 - 08:00 Le chômage augmente encore fin 2023 en France