Speedy Life
Culture(s)

Facebook : les couples qui s'affichent plus solides


Lundi 10 Août 2015




D’après une étude américaine, les couples qui s’affichent sur Facebook dureraient plus longtemps que les autres.


Facebook : les couples qui s'affichent plus solides
Ce n’est pas une info trouvée dans le drôle d’essai « Manger une saucisse par jour peut être mortel. La compile des études à la con » d’Agnès Millet & Morgane Tual, (playBac). Mais ça pourrait ! Une étude américaine menée par des chercheurs de l’université du Wisconsin-Madison, vient en effet de révéler que les couples qui partagent leur vie sur Facebook dureraient plus longtemps. Ce qui en soit, n’est pas aussi finaud que d’avoir inventé le fil à couper le beurre : déjà, en ne passant pas pour célibataire, on évite aux petits malins toute tentative d’approche et les malentendus inhérents.
 
Mais afficher sa vie de couple sur Facebook c’est quoi ? Pour les ignares, c’est mettre à jour son statut amoureux, partager ses photos de couple, communiquer avec son compagnon ou sa compagne sur le mur respectif de chacun d’eux, et « autoriser un maximum d’amis virtuels à consulter ses posts » relate le site de 20 Minutes. Une fois ces conditions réunies, c’est roule ma poule : une garantie de durée pour les couples. Selon les scientifiques auteurs de l’étude, les couples actifs en tant que tel sur le réseau social, enverraient des messages permettant de « cimenter davantage leur relation » à long terme.
 
Après avoir interrogé des volontaires, les chercheurs ont regardé pendant six mois la manière dont les participants parlaient de leur relation sur Facebook ou la manière dont ils l’affichaient. Les résultats ainsi croisés ont parlé : les « indices d’autoreprésentation » sur le réseau social montrent dans le même temps, « une augmentation de l’engagement dans la relation », selon 20 Minutes. Donc, CQFD : plus un couple est actif sur son mur, plus son histoire d’amour va durer. Attention donc à ne pas rigoler avec son statut amoureux. D'ailleurs, les tabloïds anglais se font l’écho d’un fait-divers sordide : « Un Anglais tue sa femme à cause d'un statut Facebook. » Compris ?




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 2 Juillet 2018 - 10:52 Quand le cinéma est fasciné par Marseille