Speedy Life
Culture(s)

Festival de Cannes, la Palme n’est pas une obligation pour entrer dans l’histoire


Clarisse Rosius
Lundi 15 Mai 2017




Le Festival de Cannes va s’ouvrir dans quelques jours. Alors que les pronostics vont déjà bon train, Le Figaro montre que de nombreux films n’ont pas reçu la récompense ultime mais sont entré dans l’histoire.


ILD
ILD
Le Festival de Cannes est à part dans le monde du cinéma. Prestigieux, populaire et élitiste en même temps, c’est un rendez-vous incontournable pour les cinéphiles du monde entier. A l’approche de l’édition 2017, les pronostics fleurissent sur le nom du réalisateur et le film qui seront récompensés. « Qui va gagner la Palme? Telle est la question rituelle que tout bon cinéphile se pose chaque année au début de la quinzaine du Festival de Cannes, dont la 70e édition s'ouvre mercredi 17 mai. Mais une fois le rideau tiré, la récompense suprême attribuée, une autre interrogation lancinante déchire les festivaliers depuis 1946: qui aurait mérité de la gagner? » interroge Le Figaro.
 
Dans un article bien anglé, le quotidien dédramatise les enjeux autour des récompenses décernées lors du festival. « La légende de Cannes regorge de ces sortes de petites injustices ou de rendez-vous ratés avec l'histoire du cinéma. En 1946, Alfred Hitchcock présentait Les Enchaînés (Notorious) avec Ingrid Bergman et Cary Grant. La Palme d'or, qui s'appelait alors le Grand Prix du Festival, lui échappa. Il paraît qu'une idiote inversion de bobine enleva tout son sel au scénario du maître du suspense... » lit-on.
 
En fait les exemples de films qui n’ont pas gagné mais sont plus entrés dans la postérité que les primés sont nombreux. Du côté des raisons, le quotidien laisse la porte ouverte : « Fatalité, cabale, manque de flair des jurés... Les raisons sont nombreuses qui poussent un jury à ne pas nécessairement jeter son dévolu sur le chef-d'œuvre de la quinzaine. Afin de réparer ces injustices, des Enchaînés d'Hitchcock, en passant par Tout sur ma mère d'Almodovar, jusqu'à Toni Erdmann de Maren Ade. » L’article propose ainsi un florilège en vidéos des grandes œuvres du cinéma qui n’ont pas gagné mais qui auraient du ( à regarder ICI ).