Speedy Life
Actu

Fraude bancaire : 93.000 euros de pertes en moyenne en 2023


Paolo Garoscio
Jeudi 18 Janvier 2024





L'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) a dévoilé le 18 janvier 2024 que la fraude bancaire était malheureusement toujours d’actualité en France, et qu’elle est même en augmentation. Malgré les mesures prises, les Français ont perdu de grosses sommes du fait des arnaques qui se sont multipliées, notamment sur Internet.


Les fraudes aux livrets continuent de faire des victimes en France

L’ACPR, dans un communiqué de presse, a confirmé que les offres frauduleuses de crédits et de livrets d'épargne représentent encore et toujours la principale menace qui plane sur les épargnants. Faux crédits et faux livrets représentent « la quasi-totalité » des fraudes identifiées en 2023. L'ACPR a donc placé 1.262 nouveaux sites Internet sur sa liste noire dans le courant de l’année, dont 276 au dernier trimestre 2023.

Malheureusement, la lutte est infinie. « Attention, la liste noire « crédits, livrets d’épargne, services de paiement et assurances » ne peut être exhaustive dans la mesure où de nouveaux sites non autorisés apparaissent régulièrement sur Internet. Si le nom d’un site ou d’une entité n’y figure pas, cela ne signifie pas pour autant qu’il est autorisé à proposer des produits bancaires ou des assurances en France », rappelle l’Autorité. Et attention aux usurpations d’identité d’établissements bancaires réels, une pratique courante puisqu’elle a été identifiée dans 53% des cas de fraude.

Près de 100.000 euros de pertes en moyenne

Les fraudes bancaires ont un impact financier considérable sur les victimes. En 2023, la perte moyenne observée pour les faux livrets s'élevait à 93.000 euros, avec un cas atteignant même 1 million d'euros. Pour les faux crédits, la perte moyenne était de 13 000 euros, pouvant aller jusqu'à 60 000 euros dans certains dossiers. Ces montants sont en augmentation, tout comme le nombre de sites frauduleux identifiés. Les escrocs ciblent une large gamme de victimes, exploitant la confiance des gens dans les produits financiers courants comme les livrets d'épargne et les crédits.

Pour se protéger contre ces offres frauduleuses, l'ACPR conseille de vérifier systématiquement si l'interlocuteur est autorisé à proposer des produits bancaires ou des assurances. Il est essentiel de consulter le registre des agents financiers (REGAFI), le registre des organismes d'assurance (REFASSU), et le site de l'ORIAS. Si vous êtes victime d'une fraude, il est crucial de déposer une plainte rapidement. L'ACPR recommande également de contacter INFO ESCROQUERIES au 0 805 805 817 et d'effectuer un signalement sur internet-signalement.gouv.fr, même en l'absence de préjudice financier. Un signalement peut aider à prévenir d'autres tentatives d'escroquerie.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 26 Février 2024 - 08:00 Voitures : les modèles les plus volés en 2023