Speedy Life
Actu

Google planche sur les RCS pour remplacer définitivement les SMS


Clarisse Rosius
Mardi 15 Janvier 2019





Google a développé les RCS – pour Rich Communication – pour qu’ils remplacent les traditionnels SMS. L’idée est de faire évoluer les textos pour qu’ils se rapprochent plus des habitudes prises sur les applications de messagerie.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Il ne s’agit vraiment pas d’une révolution. Plutôt d’une mise à niveau. « Google a imaginé le protocole RCS (Rich Communication) avec la ferme intention de remplacer les bons vieux SMS. Dans la pratique, il s’agit surtout d’enrichir les textos que l’on s’envoie. Grâce au RCS, les utilisateurs pourront créer des conversations de groupe savoir si un contact a bien lu le message qui lui était destiné, envoyer un grand nombre de contenus ou encore passer des appels vidéo » raconte Frandroid . « On savait déjà que c’est qu’Android Messages qui devrait être le fer de lance de cette « révolution » tandis qu’Android Q devrait permettre à des applications tierces d’exploiter le RCS. On apprend désormais, dans un article de blog, que l’opérateur virtuel Google Fi commence déjà à déployer le RCS sur son réseau et sur les appareils qui y sont connectés » précise le site spécialisé.
 
Si ce sont évidemment les téléphones Google qui vont être les premiers à se lancer. « D’autres smartphones compatibles avec Google Fi peuvent éventuellement prendre en charge le RCS. Mais pour le savoir, il faut installer Android Messages dessus et attendre que l’application confirme que le protocole peut être utilisé. Avec cette initiative, Google ajoute quelques cartes à son jeu pour avoir plus de chance de voir le RCS s’imposer comme une norme incontournable. Il y aura toutefois encore un long chemin à parcourir » poursuit Fandroid.
 
A gros coups de marketing et dans une campagne qui monte en puissance petit à petit, Google cherche à marquer les esprits et se présenter comme l’artisan d’un grande évolution technologique. Dans les faits, dans un contexte de migration massive vers les applications de messageries, dépoussiérer un peu les textos ne devrait pas renverser la tendance. Et si l’écart des potentiels entre les textos et ces applications se réduit, les habitudes ont déjà été prises par les utilisateurs.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Février 2019 - 16:35 La forme olympique de Gucci motrice du groupe Kering