Speedy Life
Actu

Ikea lance ses petits magasins en ville


Clarisse Rosius
Mercredi 23 Janvier 2019





Le groupe de vente de meubles change de stratégie avec l’annonce de l’ouverture de magasins plus petits en centre-ville. Le premier du genre va ouvrir en mai à Pari à la Madeleine. Un pas vers les citadins qui va être accompagné prochainement de l’ouverture de 350 points relais de livraison.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Jusqu’ici pour les citadins, aller à Ikéa était une vraie expédition. Et pour ceux qui habitent dans une grande ville et n’ont pas de voiture, il fallait déployer une logistique de l’enfer, accepter de payer la livraison ou aller avoir ailleurs. Une situation que le groupe semble ne pas accepter puisqu’un petit changement de stratégie semble se dessiner. « Pas de parking, pas de dépôt-vente, pas de chemin imposé dans les rayons et pas de libre-service. Le tout nouveau magasin Ikea qui ouvrira à  la Madeleine à Paris le 6 mai prochain, est loin d’avoir l’ensemble des caractéristiques qui font l’ADN de l’enseigne suédoise. Situé en plein cœur de la capitale, accessible par trois lignes de métro et cinq lignes de bus, il entend répondre aux besoins spécifiques des Parisiens et des Parisiennes » nous apprend 20 Minutes .

Pour être sur de viser dans le mille, Ikéa a interrogé ses clients parisiens. « L’accent sera notamment mis sur l’optimisation de l’espace. Il sera possible de prendre un rendez-vous personnalisé avec un architecte d’intérieur afin d’obtenir des conseils d’agencement, des outils d’intelligence artificielle seront à disposition pour aider les clients à imaginer leurs pièces de vie et un espace du magasin sera entièrement dédié au rangement et à l’aménagement. Autre nouveauté, les conseillers-vendeurs seront formés pour accompagner les clients sur l’ensemble de leurs achats : des meubles cuisine à la housse de couette » continue le journal gratuit.

Le magasin sera plus petit avec une surface quatre fois plus petite que ceux en périphérie de la capitale. Il y aura donc moins de choix. Mais si tous les produits ne seront pas disponibles sur place, ils pourront tout de même être commandé sur des tablettes. « Nous aurons prochainement 350 points relais dans Paris pour se faire livrer et pour des produits de moins de 20 kg, cela reviendra à 3,90 euros », explique à 20 Minutes la directrice du magasin.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Février 2019 - 16:35 La forme olympique de Gucci motrice du groupe Kering