Speedy Life
Lifestyle

Internet : peu de cachotteries en couple


Vendredi 17 Octobre 2014




D’après une récente étude, en France, un quart des couples mettrait en commun ses codes confidentiels afin d'accéder à Internet et ses services.


Internet : peu de cachotteries en couple
La confiance règne.  C’est plutôt une bonne nouvelle en ces temps de suspicion généralisée et d’individualisme forcené. Selon un sondage mené par la société française OpinionWay, intitulé « Le partage de la vie numérique au sein du foyer », un quart des couples échangerait ses codes confidentiels pour accéder à Internet. Plus précisément, huit personnes sur dix auraient au moins en commun, un mot de passe avec leur compagnon. Cette pratique vaut pour les messageries, les services et les réseaux sociaux. Mais un peu moins pour ces derniers !
 
79% des personnes interrogées déclarent connaître au minimum, un identifiant personnel de leur conjoint. 24% disent connaître tous les codes confidentiels de la personne avec laquelle ils vivent. Les mots de passe qui s’échangent, le sont en grande partie pour des raisons de praticité : payer des factures, réserver des billets de train… Aucun couac donc pour les messageries, les sites administratifs, les services bancaires ou les sites marchands.

En revanche, sur le sujet des réseaux sociaux qui est en soi, un sujet, les choses se corsent  : 4% des 1 000 personnes interrogées (dont 704 vivant en couple) avouent que la transmission d’un code d’accès à un réseau social a généré un conflit entre eux.

Plus on est jeune, plus on est réticent à donner ses codes. C’est ce qui ressort de ce sondage « Le partage de la vie numérique au sein du foyer ». Les personnes âgées de moins de 35 ans semblent moins « prêteuses ». En revanche, la plupart des personnes sondées n’a rien à redire à ce que « dans un couple, on partage tout, y compris ses espaces numériques », peut-on lire sur le site du Figaro Madame.

Plus généralement, l’enquête d'OpinionWay reflète les nouveaux comportements liés à Internet au sein des couples. Quelle influence cette dernière peut avoir sur les habitudes et les usages ? Le concept de « partage familial » apprend t-on, étant un argument marketing de poids en ces temps de Sharing.
 
 




Dans la même rubrique :
< >