Speedy Life
Actu

JO d’hiver en Arabie Saoudite : un nouveau caprice fou du projet Neom


Clarisse Rosius
Mardi 4 Octobre 2022





Le Conseil olympique d’Asie vient d’annoncer que l’Arabie Saoudite serait hôte des jeux asiatiques d’hiver de 2029. Couronnement du plan pharaonique du Prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman et sa ville Neom.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Le projet fou à 500 milliards de dollars avait pour but de faire rayonner l’Arabie Saoudite dans le monde, et c’est une fois de plus une instance sportive internatonale qui exauce ce souhait. « A l’heure où plusieurs grandes villes françaises annoncent boycotter, pour des raisons environnementales et humanitaires, le Mondial de football au Qatar, le Conseil olympique d’Asie (OCA) a annoncé, mardi 4 octobre, que le royaume désertique d’Arabie saoudite accueillera les Jeux asiatiques d’hiver de 2029. Les épreuves sportives se dérouleront à Neom, une mégapole futuriste en construction dans le nord-ouest du royaume. « Les déserts et les montagnes d’Arabie saoudite seront bientôt un terrain de jeu pour les sports d’hiver », a affirmé l’OCA dans un communiqué rapportant la décision prise lors de son assemblée générale à Phnom Penh » rapporte l’Agence France presse.

Annoncé en 2017, ce projet de ville ex nihilo est souvent vu comme une excentricité du jeune dirigeant saoudien. Mais avec cette annoncer du OCA, la stratégie est renforcée. « Les Jeux asiatiques d’hiver devraient précisément se dérouler à Trojena, secteur montagneux de Neom, « où les températures descendent en dessous de zéro degré en hiver et où les températures tout au long de l’année sont généralement inférieurs de 10 degrés » au bord de mer, affirment les promoteurs sur leur site Internet, sans faire mention de la question des précipitations. Trojena, qui devrait être achevé en 2026, comprendra des pistes de ski ouvertes toute l’année, un lac artificiel d’eau douce, des chalets, des manoirs et des hôtels de luxe, d’après la même source » continue la dépêche.

Mais toute l’absurdité de la décision a sauté aux yeux avec la réaction des repsonsables de Neom, cité par l’AFP, qui ont expliqué qu’ils travaillaient à « des infrastructures adéquates pour créer une atmosphère hivernale au cœur du désert »




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2024 - 08:33 Arnaque : le retour du colis « trop gros »