Speedy Life
Découverte

Jupiter et Saturne se réunissent cette nuit pour crée phénomène d’« étoile de Noël »


Clarisse Rosius
Lundi 21 Décembre 2020





Un phénomène rare va avoir lieu dans la nuit du lundi 21 décembre et du mardi 22 décembre. Jupiter et Saturne vont se rapprocher pour donner une « grande conjonction » appelée « étoile de Noël » et qui ne se reproduira pas avant 2080.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Combien d’entre nous seront encore là en 2080 ? Raison de plus pour être attentif au phénomène d’« étoile de Noël » qui va avoir lieu cette nuit. « Le phénomène qui pourra être observé dans la nuit du 21 au 22 décembre est une conjonction astrale très rare. Jupiter et Saturne, les deux plus grosses planètes du système solaire, vont se rapprocher, formant une « grande conjonction » qui ne se reproduira pas avant 2080. Le phénomène porte le nom d’« étoile de Noël » » explique Le Messager .
 
A quelques jours de la veillée de Noël, ce phénomène spatial rappelle l’Etoile que les mages suivent pour se rendre à la crèche. Un événement astral qui tombe particulièrement bien et dont il faut profiter puisqu’il n’est pas prêt de se reproduire dans de telles conditions : « « Si de telles conjonctions se produisent tous les 20 ans environ, l’agence spatiale canadienne précise que les deux planètes « n’auront jamais semblé si près l’une de l’autre depuis 1623 ». Elles seront pourtant bien à plusieurs centaines de millions de kilomètres l’une de l’autre. Pour observer le spectacle, qui commencera après le coucher du soleil, il faudra se munir d’un petit instrument d’observation, trouver un ciel très dégagé, et regarder en direction du Sud-Ouest, sur une bande de territoire englobant l’Ouest de l’Europe (Irlande, Grande-Bretagne, France, Espagne, Portugal) et une large partie de l’Afrique. Le rapprochement apparent entre les deux planètes a déjà commencé depuis plusieurs mois, et il atteindra une distance minimale le jour du solstice d’hiver (un hasard du calendrier), ce qui donnera presque l’impression que les deux astres dans le ciel ne font qu’un. Jupiter et Saturne seront alors les astres les plus brillants du système solaire. »
 
Lire en intégralité sur Le Messager.fr l’article cité




Dans la même rubrique :
< >