Speedy Life
Bien-être

Jusqu'à au moins trois ans, enlevons nos enfants des écrans


Clarisse Rosius
Vendredi 9 Septembre 2016




Essayer de divertir un enfant turbulent ou fatigué avec un écran est une tentation à laquelle beaucoup de parents cèdent. Pourtant, des associations spécialisées tirent le signal d’alarme sur les conséquences de ces mauvaises habitudes.


ILD
ILD
Les images des écrans ne sont pas bonnes pour les enfants et fortement déconseillées pour les petits de moins de trois ans. Si cette affirmation est bien connue, elle mérite d’être serinée puisqu’il semble qu’environ un enfant sur deux utilise des écrans de téléphones ou de tablettes au moins trente minutes par semaine alors qu’un tiers le ferait sans présence d’un adulte. Ces chiffres de l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) sont alarmants. « inquiète de l’impact négatif que peuvent avoir ces appareils sur le développement des jeunes enfants, l’AFPA a réalisé une enquête descriptive auprès de parents suivis par 144 pédiatres. Elle révèle, notamment, que 44 % des parents prêtent leur téléphone portable à leur enfant de moins de 3 ans pour le consoler ou l’occuper. Plus d’un tiers des enfants ont également déjà visionné un programme télé non adapté à leur âge, comme le journal télévisé » rapporte le site Pourquoi Docteur.

Privilégier les jeux qui apprennent à partager

Le rapport des tous petits avec les tablettes et les téléphones peut être amusant tant ils semblent parfois avoir compris tout de suite le fonctionnement tactile ou les rudiments de l’utilisation. Pourtant il faut se souvenir que, à ces âges, les jeux ont avant tout des fonctions éducatives et permettent le développement du cerveau et de la communication. Laisser un enfant trop utiliser une tablette peut avoir des conséquences négatives sur sa capacité à interagir.

« Pour le Dr François-Marie Caron, pédiatre à Amiens, il est important de donner des repères aux parents afin d’introduire ces écrans au bon moment et de la meilleure façon, en s’appuyant par exemple sur la règle « 3-6-9-12 ». Ainsi avant 3 ans, les pédiatres recommandent de privilégier les jeux traditionnels et les livres pour aider l'enfant à construire ses repères spatiaux et temporels » explique l’article du site spécialisé.
 




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 28 Mai 2018 - 09:59 Un million de fumeurs en moins en 2017