Speedy Life
Culture(s)

La BNF va mettre en valeur les archives de la Cour des Comptes


Clarisse Rosius
Vendredi 5 Octobre 2018




La Cour des Comptes est une institution centrale de la vie politique française. Par son travail de contrôle et l’émission d’avis, elle est un témoin clé de l’histoire moderne. Une réalité qui rend intéressant le partenariat qui vient d’être signé avec la Bibliothèque nationale de France (BnF).


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
On oublie souvent la valeur de nos institutions et leur effet sur la vigueur de la démocratie. Raison de plus de se réjouir lorsque l’on observe des initiatives qui ont pour vocation de souligner cette richesse française. « Didier Migaud, Premier président de la Cour des comptes, et Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France (BnF), ont signé, le 17 septembre 2018, une convention de coopération documentaire pluriannuelle. Ce partenariat empruntera des voies de coopération innovantes et permettra la mise en valeur par la BnF des fonds documentaires de la Cour. Les collections de la bibliothèque de la Cour seront recensées dans le Répertoire national des bibliothèques et des fonds documentaires de la BnF » a annoncé un communiqué de La Cour des Comptes.
 
En numérisant les rapports annuels et recueils de jurisprudence des XIXème et XXème siècles, la BnF met en valeur le rôle essentiel et ancien de cette haute cour. Les soixante mille pages qui vont être numérisées seront disponible sur internet. « La collection numérisée fera l'objet d'une valorisation concertée, via Gallica, et une journée d'étude autour de ces fonds sera organisée par les deux institutions. Un travail d'éditorialisation et de médiation numérique sera notamment effectué dans le cadre de la mise en ligne du corpus Gallica « Essentiels de l'économie », en collaboration avec le département Droit, économie, politique de la BnF. Il s'agit pour la BnF d'une approche novatrice de la politique de coopération, qui s'associe à de nouveaux partenaires pour une diffusion optimale des ressources numériques de Gallica et leur dissémination au sein de communautés d'intérêt » poursuit le texte.
 
Ainsi, avec cette démarche, l’intégralité des documents émis par la Cour des comptes seront accessibles sur internet. « En facilitant la diffusion de ses travaux, cette coopération s'inscrit pleinement dans la mission constitutionnelle confiée à la Cour de contribuer à l'information des citoyens par ses rapports publics » conclue le communiqué.




Dans la même rubrique :
< >