Speedy Life
Découverte

La Chine en crise grave de naissances


Clarisse Rosius
Lundi 17 Janvier 2022





Le coût de la vie et les incertitudes pèsent lourd sur la démographie chinoise. La natalité a atteint en 2021 un niveau historiquement pas avec seulement 7,52 naissance pour 1 000 habitants.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Les craintes du Parti communiste chinois étaient bien fondées. « La natalité en Chine a chuté en 2021 à un niveau historiquement bas, selon des données officielles publiées lundi 17 janvier, sur fond d’incertitudes face à l’avenir et du fait du coût de l’éducation. Le pays asiatique est confronté à un vieillissement rapide de la population active, à un ralentissement économique et à la plus faible croissance démographique depuis des décennies.  Le taux de natalité du pays le plus peuplé du monde était de 7,52 naissances pour 1 000 personnes en 2021, d’après le Bureau national des statistiques (BNS). Il était de 8,52 en 2020. C’est le niveau le plus bas depuis au moins 1978, année où le géant asiatique a commencé à publier son relevé annuel de statistiques » rapporte l’Agence France presse.

Ces chiffres ne sont pas une surprise pour le pays. Par anticipation, les lois particulièrement rigides en la matière ont été modifiées. « La Chine a assoupli sa politique de limitation des naissances ces dernières années. Elle a autorisé les couples à avoir deux enfants dès 2016, puis trois depuis 2021. Mais ces décisions n’ont pas entraîné de boom des naissances. Les Chinois sont refroidis par la hausse du coût de la vie, du logement et surtout de l’éducation des enfants. En 2021, le pays a enregistré 10,62 millions de naissances, selon les données officielles. Le taux d’accroissement naturel de la population a plongé à 0,34 pour 1 000 personnes l’an passé, contre 1,45 en 2000 » poursuit la dépêche.

Le vieillissement de la population et les difficultés pour convaincre les classes moyennes et supérieures de prendre des risques de déclassement du fait de charges supérieures est une vulnérabilité forte pour le pays. Après des années à chercher à limiter les naissances, c’est à contre-courant des mentalités imposées au pays que l’Etat cherche à batailler. Et cela, dans un domaine qui ne se résume pas à des autorisations concédées.




Dans la même rubrique :
< >