Speedy Life
Actu

La France et l’Irlande signent des accords pour une interconnexion électrique


Clarisse Rosius
Mardi 29 Novembre 2022





Le ministère de la Transition énergétique a annoncé la conclusion d’accords avec son homologue irlandais sur une interconnexion électrique.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay

La France et l’Irlande se sont mis d’accord une interconnexion électrique. « Le coût du total du projet est de 1,623 milliards d'euros. L'interconnexion électrique d'une capacité de 700 MW et couvrant une distance de 575 km permettra de renforcer la sécurité d'approvisionnement énergétique et l'échange d'énergies renouvelables entre la France et l'Irlande. Sa construction va pouvoir débuter début 2023. Les accords de financement et les accords sur les modalités de construction ont été conclus à Paris. Le Premier ministre irlandais, Michael Martin, la ministre française Agnès Pannier-Runacher et le ministre irlandais Eamon Ryan se sont réunis à Paris ce 25 novembre pour la signature des accords techniques et financiers sur l'interconnexion Celtic » résume le ministère français.

Les deux ministres de l’Environnement ont signé les accords en présence de responsables de RTE et de l’équivalent irlandais, EirGrid. « Développée par EirGrid et RTE, la liaison sous-marine haute tension de 700 mégawatts reliera la côte sud de l'Irlande au nord de la France. Il s'agira de la première interconnexion de l'Irlande avec l'Europe continentale. Des accords ont été signés pour la construction avec Siemens Energy et Nexans, le fabricant français de câbles, et pour le financement d'un montant de 800 millions d'euros par la Banque européenne d'investissement, la Danske Bank, Barclays et la BNP. Ces accords permettent au projet d'entrer dans une phase opérationnelle, qui verra le début des travaux en 2023. Le câble parcourra 575 kilomètres entre la côte sud de l'Irlande et le Finistère. Il permettra d'importer et d'exporter suffisamment d'électricité pour alimenter 450 000 foyers. Le projet devrait être mis en service en 2026 », poursuit le communiqué.

Financé en partie par l’Union européenne, ce projet a été désigné comme projet d’intérêt commun par l’organisation supranationale. « L'interconnexion celtique permettra de réduire les factures des consommateurs d'énergie irlandais et français, de développer l'utilisation des énergies renouvelables, d'améliorer la sécurité des télécommunications et de mieux intégrer les marchés européens de l'électricité. Ce jour marque une étape importante dans la coopération de l'Irlande avec ses partenaires de l'Union européenne pour assurer une transition énergétique à faible émission de carbone » plaide le ministère français.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Janvier 2023 - 18:28 Harry Potter : L'Exposition débarque à Paris