Speedy Life
Actu

La Francophonie s’engage pour le secteur culturel de Côte d’Ivoire


Clarisse Rosius
Lundi 13 Février 2023





L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) vient d’annoncer les prochains rendez-vous prévus dans le cadre de son programme d’appui de la culture en Cote d’Ivoire. Un levier clé pour le développement des liens tissés par une langue commune.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Dans l’un des plus grands pays francophones d’Afrique, il est logique que l’OIF soutienne les initiatives culturelles. « À la suite de l'adoption, en octobre 2021 du décret n° 2021-624 portant création du "Statut d'artiste" en Côte d'Ivoire qui doit permettre aux artistes, toutes disciplines confondues, de bénéficier de droits sociaux, économiques ainsi que d'une rémunération équitable, l'OIF a soutenu des ateliers d'information et de réflexion sur la promotion du statut de l'artiste. Organisés à travers le territoire national, notamment dans le courant du mois de janvier 2023, les ateliers étaient animés par l'ONG Culture et Développement en collaboration avec des partenaires ivoiriens BAC et Yop Crealaba et le ministère de la Culture et de la Francophonie » explique l’Organisation internationale de la francophonie dans un communiqué.

La création de liens entre artistes au sein d’un large espace francophone est dans la droite ligne de la vocation de l’organisation : « Ces ateliers de professionnalisation ont réuni 400 professionnels (cadres de l'administration et acteurs du milieu culturel et médias). Outre la promotion de ce cadre légal autour du métier d'artiste - des arts de la scène en passant par le cinéma ou la musique -, il s'agit de mobiliser les artistes eux-mêmes afin qu'ils s'approprient la réforme, contribuent à sa mise en oeuvre concrète ainsi qu'à son évolution. »

Une intative saluée par la ministre ivoirienne de la Culture et de la francophonie, Nivine Khaled lors d’une cérémonie officielle qui a eu lieu fin janvier. A cette occasion, la ministre « a aussi insisté sur le fait que cette initiative contribue au développement d'un écosystème propice à la professionnalisation des artistes mais aussi au développement économique des filières culturelles à travers l'identification d'opportunités de marché au bénéfice des artistes et à travers la découvrabilité des contenus culturels ivoiriens sur la Toile. »
 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2024 - 08:33 Arnaque : le retour du colis « trop gros »