Speedy Life
Actu

La crise sanitaire devrait occasionner de légères coupures d’électricité annonce RTE


Clarisse Rosius
Vendredi 20 Novembre 2020





Le Réseau de transport d’électricité (RTE) annonce que la crise sanitaire aura des conséquences moins importantes que prévues sur la gestion des réseaux. Mais préviens qu’il devrait y avoir des coupures locales et temporaires pour soulager le réseau, notamment en février.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
L’hiver 2020-2021 va être un casse-tête pour le Réseau de transport d’’électricité (RTE). Après une année 2020 marquée par de fortes tensions, avec des opérations de maintenances décalées, RTE préviens qu’il y aura surement des coupures cet hiver pour soulager le réseau. « Lors du premier confinement, de nombreuses opérations de maintenance des réacteurs nucléaires ont été suspendues ou décalées, et l’organisation du réseau électrique s’en trouve chamboulée. En temps normal, les opérations de maintenance ont lieu majoritairement au printemps et en été, pour qu’un maximum de réacteurs soient disponibles pour les soirs d’hiver, là où la consommation d’électricité est la plus importante. Mais rien ne se passe comme prévu en temps de Covid-19, et la puissance nucléaire disponible cet hiver sera moindre que prévu. Or, la France dépend toujours de l’atome à plus de 70 % pour sa production d’électricité : tout accroc majeur dans l’organisation des centrales implique des risques pour la sécurité d’approvisionnement » détaille Le Monde .

Le quotidien a interrogé le directeur de RTE qui a cependant assuré que la situation était moins complexe qu’anticipé en milieu d’année. Des réacteurs ont été interrompus ces derniers mois pour être opérationnels et sollicités avant le printemps : « Résultat : les mois de novembre et décembre devraient se passer sans encombre. Aucune vague de froid n’est envisagée à cette heure, et la consommation est en baisse de 5 % pour cause de mesures de confinement. Surtout, plusieurs réacteurs nucléaires à l’arrêt devraient recommencer à produire de l’électricité dans le courant du mois de décembre. »

En revanche en février, quand la demande atteindra son pic annuel, il est tout à fait possible que la demande dépasse les capacités. Raison pour laquelle RTE préfère prévenir qu’il y aura des coupures. Mais assure qu’elles seront ponctuelles et brèves.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2024 - 08:33 Arnaque : le retour du colis « trop gros »