Speedy Life
Tendances

La cuisine crue est-elle faite pour vous ?


Jeudi 5 Juin 2014





Le principe de la "raw food", tendance héritée d'un mouvement diétético-alimentaire né aux Etats-Unis dans les années 50 et traduit par "manger cru", cache de nombreux malentendus et imprécisions. Que trouve-t-on derrière cette "alimentation vivante" et quelles précautions prendre avant de se convertir ?


C'est un fait largement reconnu aujourd'hui : cuire les aliments ne leur fait pas plus de bien qu'à nous puisque cela dégrade leurs qualités nutritionnelles, que ce soient les vitamines ou les minéraux. Sans parler des modes de cuisson, comme le barbecue, accusé d'être cancérigène dès lors que les aliments noircissent. Ainsi, les aliments consommés crus ont un taux de vitamines, de sels minéraux et d'oligoéléments nettement plus intéressant.

Manger tout cru ?

A partir de ce constat, faut-il idéalement passer au "tout cru" ? Pas si sûr répondent les nutritionnistes. Certes, le crudivorisme pourrait logiquement prévenir certains cancers (bien que rien ne soit scientifiquement prouvé pour l'instant) mais il a été constaté que ce mode d'alimentation sur-sollicite le tube digestif, pouvant entraîner des irritations des intestins. La meilleure solution est d'alterner le cru et le cuit dans un même repas : des légumes crus en entrée (nos éternelles crudités), des légumes cuits en plat et des fruits crus ou cuits en dessert. On obtient alors le bon compromis entre apport en nutriments et digestion facile.

Viande et poisson crus

La viande et le poisson cru entrent également dans l'alimentation crudivore. Mais la vigilance s'impose sur la fraicheur des aliments car le développement bactérien est extrêmement rapide. Au moment de l'achat, ne pas hésiter à prendre un sac à congélation avec bloc de glace à l'intérieur. Au niveau du frigo, stocker les aliments dans la partie la plus froide (en général en haut), entre 0 et 4°. Et surtout débarrasser viandes et poissons de leurs emballages papier au profit de sacs ou boites hermétiques. Des systèmes de pompe permettent de faire le vide dans des sacs adaptés, garantissant de bonnes conditions de congélation (en petits morceaux).
 
Le respect de la chaîne du froid est d'autant plus important pour le poisson cru que c'est le seul garant contre le développement de la listéria, laquelle est habituellement éliminée lors de la cuisson.

Une cuisine simple et créative

Sans se limiter aux fruits et légumes crus, le crudivorisme permet toutes sortes d'associations avec des graines (lin, sésame, toursenol...), des légumineuses (lentilles, pois chiches...) et des oléagineux (noix, noisettes...) et les recettes ne manquent pas.
 
 
Cuisiner cru ; 70 recettes raw food / Editions Alternatives
Cuisiner cru ; 70 recettes raw food / Editions Alternatives




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 29 Février 2020 - 19:35 Vacances à la montagne : les tendances de 2020



Rss

Les News