Speedy Life
Actu

La fin de la gratuité des tests covid laisse espérer un regain de vaccination


Clarisse Rosius
Mardi 28 Septembre 2021





Alors qu’approche le moment où les tests ne seront plus gratuits et que le passe sanitaire semble va rester obligatoire, un rebond dans la campagne de vaccination va être guetté.


Le passe sanitaire ne va pas se relâcher mais les tests ne seront plus gratuits. Devant l’éventualité de multiplier les tests payants, quelle proportion de non vaccinés feront finalement le pas ? La question n’est pas simple et il suffira de se pencher sur les graphiques des prochaines semaines pour le savoir. « Le dépistage par PCR ou antigénique sera toujours gratuit pour les personnes vaccinées, sur prescription médicale et pour les moins de 16 ans. La cible est donc claire: ne plus permettre aux personnes éligibles qui ont choisi de ne pas être vaccinées contre le Covid-19 de réaliser des tests à répétition pour profiter du pass sanitaire. Le Premier ministre le dit d’ailleurs: “La logique est de rembourser les tests liés à des motifs réellement médicaux, et de continuer à inciter à se faire vacciner”. Car c’était l’objectif officiel du déremboursement, affiché le 12 juillet par Emmanuel Macron lors de l’élargissement du pass sanitaire: “les fameux tests PCR seront rendus payants, sauf prescription médicale, et ceci afin d’encourager la vaccination plutôt que la multiplication des tests”, avait déclaré le président » relève Le Huffington Post.
 
Mais certaines données laissent penser que ce ne sera pas un bond très important. En tout cas rien de commun avec celui qui avait suivi les annonces de Emmanuel Macron en début d’été. « Depuis près d’un an, Santé publique France sonde chaque mois un échantillon représentatif des Français adultes sur les questions vaccinales. Dans la dernière enquête réalisée début septembre, une question a été posée aux 13% de non-vaccinés et qui n’avaient pas prévu de le faire dans un futur proche: qu’allez-vous faire quand les tests PCR, sésame ouvrant le pass sanitaire, ne seront plus remboursés? Malheureusement, seuls 9% des personnes interrogées disaient qu’elles comptaient se faire vacciner pour bénéficier du pass. Cela représente donc à peine plus de 600.000 adultes vaccinés en plus, soit 1,47% de la population adulte. C’est mieux que rien évidemment, mais il n’est pas certain que ce petit pourcentage change radicalement la donne face à la menace d’une cinquième vague. Mais d’un point de vue épidémiologique, on peut se dire que ce ne sera pas le seul intérêt de la fin de la gratuité des tests. Ainsi, 70% des personnes non vaccinées interrogées déclarent qu’elles ne se rendront plus dans les lieux où le pass sanitaire sera obligatoire. Seuls 20% paieront leur dépistage » continue le site d’informations en ligne.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Janvier 2023 - 18:28 Harry Potter : L'Exposition débarque à Paris