Speedy Life
Actu

La science prépare un alcool sans effets secondaires


Clarisse Rosius
Jeudi 28 Mars 2019





Un chercheur anglais travaille d’arrache pied pour créer une boisson alcoolisée de synthèse qui n’occasionnerait pas de gueule de bois. Une invention qui pourrait rapidement trouver son public.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Méritera-t-il le Prix Nobel ? Un chercheur britannique assure qu’il travaille à l’élaboration d’une boisson alcoolisée sans effets secondaires. Loin du chercheur fou dans son garage, la déclaration vient du professeur David Nutt, neuropsychomarmacien à l’Imerial College London. « Entre le black out que l’on peut expérimenter après avoir trop bu, la gueule de boisqui affecte nos performances et les conséquences graves que l’alcoolisme peut avoir sur la santé, on aurait tendance à penser que la meilleure solution serait d’arrêter tout simplement de consommer de l’alcool. Mais serait-ce réaliste ? Pour le professeur David Nutt, il existe une alternative sur laquelle il a commencé à travailler dès 1983 et qui pourrait voir le jour prochainement » rapporte le site Maxisciences.com qui a repéré l’info dans le Guardian.

« Nous savons où sont activés dans notre cerveau les "bons" et les "mauvais" effets de l’alcool et quels récepteurs modèrent tout cela : les Gaba, le glutamate et d’autres comme la sérotonine et la dopamine. Les effets de l’alcool sont compliqués mais on peut cibler les parties du cerveau que l’on souhaite atteindre » assure le chercheur, qui cherche des fonds pour poursuivre ses recherches, dans les colonnes du quotidien britannique.

Nutt aurait ainsi créé une molécule qui suscite les mêmes effets agréables que l’alcool sans perte de contrôle et gueule de bois. « Ayant constaté que l’alcool était connecté à 15 différents types de récepteurs Gaba, il a cherché puis découvert ceux qui pouvaient être ciblés pour induire la griserie sans les autres effets secondaires » explique Maxisciences. Pour ceux qui justement voient dans l’alcool un moyen de perdre le contrôle, de se désinhiber, l’invention devrait faire ni chaud ni froid. Pour les autres, boire tout en pouvant conduire et sans avoir de gueule de bois serait vraiment une bonne nouvelle.

Lire en intégralité l’article cité sur le site spécialisé Maxisciences.com




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 30 Juillet 2019 - 16:53 Pas d'âge pour travailler à l'étranger