Speedy Life
Actu

Lara Croft, trip macho ou personnage féministe ?


Clarisse Rosius
Vendredi 16 Mars 2018




La sortie du film Tomb Raider au cinéma semble avoir changé d’esprit par rapport aux précédents films avec Angelina Jolie. Moins pulpeuse et affriolante, Alicia Vikander campe un personnage plus féministe et moins dans les clichés masculins.


ILD
ILD
Des gros pistolets, une grosse poitrine et des postures en permanence suggestives. La Lara Croft d’Angelina Jolie était un cliché. Pour une fois que le personnage principal d’un film d’action était une femme, elle était tout de même là pour attirer un public masculin. La campagne marketing du nouveau film avec cette foi Alicia Vikander dans le rôle, met en avant une vision plus féministe du personnage.
 
Déjà, la nouvelle héroïne a un corps un peu plus normal. On n‘est pas sur des mensurations impossibles de Angelina Jolie ni sur une manière de présenter les scènes d’action comme des successions de postures suggestives.
 
Interrogé à ce sujet, Roar Uthaug, le réalisateur a été clair sur le sujet. « C’était très important pour moi de ne pas insister sur son côté sexy. Cela devrait favoriser l’identification des jeunes femmes car je tiens à ce que Tomb Raider attire aussi un public féminin. Lara est une femme en devenir. Elle ne ressent pas le besoin de plaire à tout prix. Elle doit déjà se plaire à elle-même, ce qui la rend plus humaine », a-t-il déclaré au quotidien 20 Minutes.
 
Le quotidien gratuit s’est penché sur cette ambivalence du personnage. Entre héroïne sexy pour joueurs de jeux vidéos pas très fins et premier grand personnage féminin à la Wonder Woman, le journal s’est demandé ce qu’il fallait retenir. Une question intéressante parce que les jeux vidéo, à la même enseigne que le cinéma, en disent beaucoup sur la culture et l’imaginaire collectif. D’autant qu’au fil des années, et avec la reprise de la marque par une nouvelle compagnie, certains clichés ont évolué « Crystal Dynamics a amélioré l’aspect physique de l’héroïne : la taille du corps du personnage a été augmentée et la poitrine réduite, son haut a été remplacé par un tee-shirt en V et son short par un pantalon, la tresse a été mise à l’écart au profit d’une queue-de-cheval. Le film de Roar Uthaug semble aller dans ce sens » précise 20 Minutes.
 
Lire en intégralité l’article du journal 20 Minutes