Speedy Life
Actu

Le bébé sur la pochette de l’album « Nevermind » porte plainte contre Nirvana


Clarisse Rosius
Jeudi 26 Août 2021





Après avoir célébré pendant des années cette célébrité accidentelle, le bébé devenu trentenaire qui illustre l’album « Nevermind » du groupe Nirvana. Il demande des dommages et intérêts pour un supposé préjudice causé par cette photo qui date de 1991 quand il avait 4 mois.


DR
DR
Pas sûr que le tribunal ne soit convaincu par les arguments de Spencer Elder. Le jeune homme de trente ans a en effet déposé plainte contre le groupe Nirvana pour un supposé préjudice à avoir été pris en photo bébé pour illustrer l’album. Encore faut-il être d’accord avec le fait qu’un cliché de lui bébé aie eu des conséquences réelles. Et ce n’est pas les arguments développés dans la plainte qui marquent le plus de points. « Son avocat, Robert Y. Lewis, considère que cette photographie présente des éléments de pornographie infantile. Les parties génitales de son client étant visibles, il apparaît comme un « travailleur du sexe », selon l’avocat. « Le groupe a usé de cette pornographie infantile en plaçant Spencer Elder comme élément central de leur stratégie promotionnelle », peut-on lire dans la plainte déposée. « L’enfant pose de manière sexuellement provocante dans le but de faire gagner en notoriété le groupe, augmenter ses ventes et attirer l’attention médiatique », a souligné l’avocat, ajoutant que le photographe de l’époque avait capturé plusieurs clichés de Spencer, un choix alternatif d’image étant donc possible » raconte Le Monde.

Le cas va être d’autant plus difficile à défendre que pendant des années le jeune homme semblait tout à fait à l’aise avec le succès d’un album illustré par lui bébé. « Aujourd’hui âgé de 30 ans, Spencer Elder avait célébré les 10e, 17e, 20e et 25eanniversaires de l’album en recréant la pochette-culte. Il confiait toutefois dans plusieurs interviews être partagé entre la « célébrité » liée à la couverture de l’album et le sentiment d’avoir été exploité. « C’est à la fois cool et étrange de faire partie de quelque chose dont je ne me souviens pas », confiait-il au New York Posten 2016 » lit-on plus loin. Ce qui est certain en revanche, c’est que s’il ne l’avait pas lui-même revendiqué, personne n’aurait su qui était le bébé de la photo. 

Il y a fort à parier que c’est plus l’aspect pécuniaire que pour le préjudice mentionné que la démarche judiciaire a été lancée. Car à l’époque les parents du jeune homme ont touché 200 dollars pour la photo qui a pourtant fait le tour du monde. Il réclame désormais 150 000 dollars après avoir fait part dans la presse en 2016 de sa frustration à voir tout l’argent généré par l’album. Mais encore faudrait-il prouver qu’une photo de pot de fleur ou un dessin quelconque aurait empêché les morceaux devenus mythiques de rencontrer un tel succès.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Janvier 2023 - 18:28 Harry Potter : L'Exposition débarque à Paris