Speedy Life
Actu

Le blocage du canal de Suez souligne les vulnérabilités des routes commerciales


Clarisse Rosius
Jeudi 25 Mars 2021





L’an dernier environ 19 000 bateaux sont passés par le canal de Suez qui concentre 10% des flux commerciaux maritimes mondiaux. Le blocage d’un porte-conteneurs de 219 000 tonnes souligne une fois de plus l’extrême vulnérabilité des flux commerciaux.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay

Il suffit de pas grand-chose pour bouleverser les équilibres commerciaux. Un petit virus nommé Covid-19 ou le blocage d’un porte-conteneurs du segment resserré d’une des routes commerciales les plus empruntées au monde. Cette réflexion n’est pas abstraite mais la conclusion logique de la gestion de crise dans laquelle l’Égypte est entrainée par la blocage d’un navire sur le canal de suez. « Près de 19 000 navires ont emprunté le canal de Suez en 2020 et il concentrerait, selon les experts, 10 % du commerce maritime international. C’est dire si le blocage d’un colosse de 152 ans comme le Ever Given sur l’une des routes commerciales les plus fréquentées du monde peut avoir des conséquences économiques. Mais celles-ci devraient rester limitées si la situation en cours mercredi 24 mars ne dure pas : ce porte-conteneurs de plus de 219 000 tonnes s’est échoué dans le canal, bloqué entre les deux berges » raconte Le Monde.

Une rafale de vent chargée de sable serait à l’origine de l’incident. A l’entrée du canal, le navire panaméen de 400 mètres de long a été déporté sur le côté. « Huit remorqueurs ont été dépêchés sur place pour aider à remettre le géant des mers à flot. A la suite de l’incident, des dizaines de navires attentaient de pouvoir emprunter le canal, selon une source maritime. La situation n’était pas revenue à la normale en milieu de journée mais, selon une source à la SCA, les navires venus de Méditerranée pouvaient de nouveau commencer à se déplacer vers le sud en direction de la mer Rouge. Reste à savoir si ces navires vont ou non devoir attendre dans la région des lacs, autour d’Ismaïlia avant de naviguer vers Suez pour sortir du canal. Le tronçon historique du canal, situé dans la partie centrale de la voie d’eau, a pu être rouvert dans les deux sens de navigation, selon les autorités, mais elles n’ont pas précisé l’effet sur la résorption de la perturbation créée par l’Ever Given » ajoute le quotidien français. Une gestion de l’incident par l’Egypte qui a été observée depuis les quatre coins de la planète. Depuis la nationalisation du canal par Nasser, le monde est en partie dépendant de l’Egypte.





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Octobre 2021 - 09:38 Face à Clubhouse, Facebook sort un equivalent