Speedy Life
Bien-être

Le burn-out s’invite sur les planches


Clarisse Rosius
Vendredi 17 Juin 2016




Inspiré du livre témoignage sur le burnout la pièce de théâtre « L’histoire de Nelly : voyage au pays du burn-out » a été mise en scène à Paris dans une salle de la butte Montmartre. Une pièce engagée, en chronique de notre temps et des maux professionnels.


Pixabay - Image libre droit
Pixabay - Image libre droit
« Durant une heure, les spectateurs sont emmenés dans les méandres et la complexité du burn-out professionnel. Les comédiennes, à travers des monologues ou dialogues imaginaires, retracent le parcours de Nelly. Jeune femme ambitieuse et animée d’un profond désir de bien faire, Nelly décroche avec fierté un poste de responsable de ressources humaines au sein d’une enseigne prestigieuse de sport » raconte le quotidien Le Monde.

L’adaptation au théâtre de l’ouvrage à succès L’histoire de Nelly : voyage au pays du brun-out s’est tenue au Ciné XIII Théâtre du quartier de la butte Montmartre le 14 juin. Une pièce qui, comme l’ouvrage qui l’a inspirée, vise à sensibiliser autour des risques de cette maladie professionnelle qui fait des ravages.

« Durant une heure, les spectateurs sont emmenés dans les méandres et la complexité du burn-out professionnel. Les comédiennes, à travers des monologues ou dialogues imaginaires, retracent le parcours de Nelly. Jeune femme ambitieuse et animée d’un profond désir de bien faire, Nelly décroche avec fierté un poste de responsable de ressources humaines au sein d’une enseigne prestigieuse de sport » continue le quotidien, évoquant ainsi des signes qu’il faut savoir reconnaître en prévention.
 

Phénomène de société, suites peu connues

Paradoxalement, alors que tout le monde entend régulièrement parler de burnout, les causes et les pistes de reconstruction sont peu connues. « Mais après la déflagration, violente, comment se reconstruire ? Par la connaissance de soi, de ses limites et par la capacité à savoir dire stop. A l’issue de la représentation, un débat est lancé avec le public composé de DRH, de managers, de dirigeants, de coachs, etc » raconte Le Monde.

Alors que la reconnaissance du burn-out a connu de nettes avancées ces derniers temps, la promotion de ce genre d’initiative est cruciale pour remettre chacun devant ses responsabilités : le travailleur qui doit préserver sa santé mais aussi l’entreprise qui doit mettre en place des outils managériaux qui ne favorisent pas le surmenage.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 28 Mai 2018 - 09:59 Un million de fumeurs en moins en 2017