Speedy Life
Lifestyle

Le café filtre au secours de la planète


Jeudi 3 Décembre 2015




Avec ses vertus anti-oxydantes et son côté écolo, le café filtre fait son grand retour. Dans tous les cas, beaucoup est fait pour qu'il détrône le petit noir.


Les capsules de café seraient des aberrations écologiques. Polluantes pour la planète, et donc pour le corps. Alors, terminé le temps des capsules de café ? Difficile à dire. Toujours est-il, le café filtre fait son come-back, mais d’une manière inattendue. S’il doit son renouveau à la mode des coffee shops, il le doit aussi à des aspects plus subtils. En effet, il serait bon pour la planète, et pour la santé.
 
Du coup, le café filtre attribué de bien des sobriquets négatifs, « jus de chaussette » ou « café bouillu, café foutu » est célébré de Londres à Paris, en passant par Berlin. Plus étonnant, l’Italie, contrée de l’expresso, n’est pas en reste. « À Milan ou Bologne, il y a plusieurs bars qui servent des cafés coulés absolument splendides. Ils touchent principalement une population branchée ou des touristes mais l’idée semble faire son chemin chez les Italiens » selon Michael, un spécialiste cité par 20minutes.fr.
 
Au-delà de l’effet de mode et branché, le retour du café filtre est aussi lié à une prise de conscience écolo : « la tendance des capsules Nespresso, ou autres, est une catastrophe écologique alors que le café filtre peut se jeter au compost. Et on sait depuis longtemps que le café expresso est mauvais pour le cœur alors que le filtre permet de conserver les bienfaits du café », ajoute Michael.
 
Dans la foulée, un nouveau mode de consommation voit le jour, surfant sur les valeurs actuelles très « bobo », de partage, de convivialité, et de goût. En somme, c'est « une nouvelle façon de boire le café » dit une intéressée à 20minutes. Même, selon des chercheurs américains de l’Université du Texas à Houston, le café filtre boosterait la vie sexuelle. À l’heure d’aujourd’hui, on n’en sait pas plus. Mais voilà une nouvelle qui va faire du tort au petit noir. Pourtant, l'expresso n'a pas dit son dernier mot.




Dans la même rubrique :
< >