Speedy Life
Culture(s)

« Les Années Foch », années folles


Mardi 6 Octobre 2015




Dans la masse des romans de cette Rentrée littéraire, « Les Années Foch », premier roman modianesque de Jean-Pierre Montal, sort du lot.


« Les Années Foch », années folles
Qui a dit que les années 90 étaient ringardes ? Surtout pas Jean-Pierre Montal, qui en fait le sujet de son premier roman, Les Années Foch, sorti au mois d’août dernier chez Pierre Guillaume de Roux. Jean-Pierre Montal est un éditeur fan de rock. Né en 1971, autant dire que les années 90 lui parlent. Mais au-delà des années 90-2000, c’est surtout un lieu, et son esprit, l’avenue Foch à Paris, que l’auteur revisite.
 
En 1995, Pierre, le héros de cette fable exubérante et sophistiquée, a 20 ans. Il débarque à Paris pour retrouver la trace d'Anne, son amie d'enfance disparue depuis plus d'un an. Le seul indice qu’il ait : elle travaillait non loin de l’Avenue Foch. Ses pas le conduisent donc autour de l’Étoile, et de cette avenue mythique s’il en est.

Il découvre l'envers nocturne de cette luxueuse adresse : les prostituées, dont Hélène, Michel, un publicitaire au bout du rouleau, Gérard Lebovici, le producteur de cinéma assassiné dans un parking de l'avenue, les baroudeurs du Bois de Boulogne, les riverains richissimes, les fêtards égarés, les policiers du Club de tir, les gardiens d'ambassades, et même Prince et Gérard de Villiers ! Tous se croisent dans cet univers parallèle tracé par les contre-allées, et leurs nombreux secrets.
 
Les Années Foch, Jean-Pierre Montal (Pierre Guillaume de Roux).




Dans la même rubrique :
< >