Speedy Life
Actu

Les JO de Paris veulent frapper fort pour la cérémonie d’ouverture


Clarisse Rosius
Mardi 14 Décembre 2021





Le Comité d’organisation des JO de Paris en 2024 a révélé quelques aspects de la cérémonie d’ouverture. Sur six kilomètres de la Seine dans Paris, des bateaux avec athlètes traverseront des festivités uniques en leur genre.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
La Seine comme haie d’honneur pour les sportifs. « La cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris 2024 s’annonce spectaculaire, grandiose, unique. C’est en tout cas ce que promettent les images dévoilées lundi 13 décembre par le Comité d’organisation (COJO) de Paris 2024. Le 26 juillet 2024, pour la première fois de l’histoire olympique, une cérémonie d’ouverture se déroulera hors d’un stade. Ce n’est pas une surprise : Tony Estanguet, le patron de Paris 2024, l’avait dit au Monde début 2021, révélant alors que la Seine serait le fil conducteur de l’événement » rapporte Le Monde.

L’intérêt notamment d’organiser la cérémonie en dehors d’une enceinte fermée est qu’elle permettra de masser des dizaines de milliers de personnes. Le fleuve qui traverse la capitale sera donc le chemin pour 160 bateaux et 10 500 athlètes attendus pour les JO de Paris. « Au moins 600 000 spectateurs pourront assister à cette cérémonie ; les préfectures de police et de région, la délégation interministérielle aux Jeux olympiques et paralympiques, le ministère de l’intérieur, la Ville de Paris et le Comité d’organisation se sont accordés sur la « faisabilité » du projet, explique ce dernier. « Nous continuerons, dans les semaines qui viennent, à travailler avec les autorités publiques afin d’optimiser cette jauge », assure le COJO dans un communiqué. Ces derniers mois, les défis logistiques et sécuritaires d’un événement d’une telle ampleur avaient donné des sueurs froides du côté du ministère de l’intérieur et causé quelques frictions entre les différentes parties prenantes. Une cinquantaine de réunions ont été organisées avec les pouvoirs publics pendant un an, relève-t-on du côté de Paris 2024, pour valider le concept, dénommé « La Seine olympique », et définir le partage des responsabilités » ajoute le quotidien.

Il y aura des tribunes payantes en bas des quais, mais le grand public pourra se masser et observer après avoir passé un périmètre de sécurité. 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2024 - 08:33 Arnaque : le retour du colis « trop gros »