Speedy Life
Lifestyle

Les cancers augmentent beaucoup plus vite pour les femmes


Clarisse Rosius
Lundi 8 Juillet 2019





Si les hommes sont encore plus touchés que les femmes par les cancers, les chiffres de Santé publique montrent une augmentation de 45% de nouveaux cas chez les femmes (+6% chez les hommes). Le taux général de mortalité baisse légèrement mais dans ce domaine aussi on observe une tendance à l’égalité entre les hommes et les femmes.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Est-ce parce que les femmes vivent de plus en plus comme les hommes ? Ce qui est sur c’est que les chiffres de Santé publique montrent que l’inégalité entre les deux sexes concernant le cancer est entrain de se résorber. « En 28 ans, les nouveaux cas de cancer déclarés ont augmenté de 45% chez les femmes contre 6% chez les hommes. Selon l’agence sanitaire, en 2018, 382.000 nouveaux cas de cancer en métropole ont été déclarés -204.583 pour les hommes et 177.400 pour les femmes. Le nombre de décès de la maladie est estimé à 157.400 dont 89.621 hommes et 67.800 femmes » nous détaille le  Huffington Post .
 
De manière global, la lutte contre le cancer progresse avec une diminution de 1,8 point du taux de mortalité chez l’homme et de 0,8 point chez la femme. « La réduction de l’écart entre les sexes s’explique en grande partie par les consommations excessives d’alcool et de tabac, les changements de comportements alimentaires et la fréquence croissante de l’obésité ou de l’hypertension artérielle, selon Santé publique France. L’incidence, c’est-à-dire les nouveaux cas, et la mortalité du cancer du poumon enregistre une plus forte progression chez la femme » lit-on plus loin.

Une tendance dont la solution est toute simple avec une baisse de consommation du tabac chez les hommes et une hausse pour les femmes. Et de préciser que « c’est cependant le cancer du sein qui reste le plus fréquent et le plus mortel chez les femmes. On recense environ 59.000 nouveaux cas et plus de 12.000 décès annuels. Deux tiers des cancers du seins surviennent après 50 ans et il existe des prédispositions génétiques. Il est recommandé d’avoir un suivi gynécologique, quel que soit son âge. Le mélanome plus communément appelé cancer de la peau est celui dont le nombre de cas diagnostiqués a le plus augmenté entre 2010 et 2018. 85% sont attribuables aux UV naturels ou artificiels et considérés comme évitables. »




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Octobre 2021 - 13:31 Le camembert grand remplacé par la mozzarella