Speedy Life
Carrière

Les femmes plus diplômées que leurs conjoints


Vendredi 15 Avril 2016




En France, les femmes sont aujourd’hui majoritairement plus diplômées que leurs conjoints.


Les femmes plus diplômées que leurs conjoints
Parité ? Quelle parité ? En terme de diplômes, les femmes françaises dépasseraient désormais leurs conjoints. C’est ce qui ressort d’une étude de l’INED, l’Institut national d'études démographiques, dont les conclusions ont été publiées cette semaine. D’une manière générale, il ressort que les femmes sont plus diplômées que les hommes. Un constat que l’on retrouve également au sein du couple, les femmes étant maintenant plus diplômées que leurs conjoints : « l’infériorité académique, considérée au début du XXe siècle comme une norme, s’est inversée », révèle l’étude.
 
Selon son auteur, Milan Bouchet-Vallat, sociologue et enseignant à Paris 8, « les normes de féminité qui prévalaient jusque dans les années 1960 ont changé. Avant cette date, les hommes nés avant la deuxième guerre mondiale avaient tendance à considérer qu’une femme dotée d’un diplôme élevé pouvait se désintéresser de la vie familiale ». De fait, ce schéma entraînait « l’exclusion des femmes diplômées du grand marché conjugal. »

Aujourd’hui, la tendance est clairement à l’inverse : « si le diplôme des femmes pouvait être perçu comme un signal négatif au sein des générations d’avant-guerre, un tel calcul a très clairement perdu en pertinence », explique l’auteur au Monde. Par ailleurs, l’INED pointe comme facteurs déterminants, « l’élévation du niveau d’éducation des femmes, leur entrée massive sur le marché du travail, le développement de la contraception, et la fin de la tutelle du mari sur sa femme. »
 
Malgré tout, les différences de salaire persistent. Et ce n’est pas parce que les femmes diplômées sont nombreuses sur le marché du travail que les inégalités salariales se sont estompées : « les femmes gagnent en moyenne toujours nettement moins que leur conjoint ». Un fossé qui perdure, à diplôme équivalent, et dans de nombreux domaines. C'est la mauvaise nouvelle.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Septembre 2018 - 11:43 Retraite décente, un combat majeur pour les femmes