Speedy Life
Actu

Les journalistes de l’affaire Weinstein récompensés par le Pulitzer


Clarisse Rosius
Mardi 17 Avril 2018




Les journalistes du New York Times et New Yorker qui ont révélé l’affaire Weinstein ont été récompensés par le prix Pulitzer. Une récompense qui ne surprend pas au regard des conséquences planétaires de leurs articles.


ILD
ILD
Le Pulitzer, sorte de Prix Nobel du journalisme, vient d’être rems à trois journalistes américains. Jodi Kantor et Megan Twohey du New York Times et Ronan Farrow du New Yorker sont en effet récompensés pour avoir été à l’origine des révélations des frasques sexuelles du producteur Harvey Weinstein. Ils ont reçu le prix le plus prestigieux du journalisme dans la catégorie reine de « journalisme de service public ».
 
« Ronan Farrow est le fils de Woody Allen et Mia Farrow. Depuis son travail sur Harvey Weinstein, il a publié plusieurs articles, toujours dans le "New Yorker", sur des scandales liés à Donald Trump. Le premier article du New York Times consacré aux agissements d'Harvey Weinstein, publié le 5 octobre, avait fait l'effet d'une bombe » explique Nice Matin. Et d’ajouter que le journaliste du quotidien « citait les témoignages de plusieurs femmes affirmant avoir été harcelées par le producteur hollywoodien, créateur du studio Miramax, notamment celui de l'actrice Ashley Judd. Il rapportait également l'existence d'un accord à l'amiable conclu entre Harvey Weinstein et une autre actrice, Rose McGowan, payée 100.000 dollars en échange de son silence sur un incident survenu en 1997. »

« Cinq jours seulement après la publication de l'article du New York Times, le New Yorker mettait en ligne un long article évoquant d'autres accusations visant Harvey Weinstein. Trois femmes, notamment l'actrice italienne Asia Argento, affirmaient avoir été violées par le producteur qui a transformé le cinéma hollywoodien en pariant sur des films différents ne rentrant pas dans les critères des grands studios » lit-on plus loin.

Des révélations qui ont ensuite eu un effet boule de neige sans précédent avec le phénomène planétaire « MeToo ». Parmi les premières conséquences de ces dénonciations par centaines plusieurs scandales politiques se sont déclenchés dont celui concernant l’homme politique Roy Moore, révélé par le Washington Post, également récompensé dans la catégorie journalisme d’investigation.