Speedy Life
Actu

Mark Zuckerberg se verrait-il en successeur de Donald Trump ?


Clarisse Rosius
Jeudi 5 Janvier 2017




Le patron de Facebook a, comme à l’accoutumé, présenté ses vœux en s’engageant encore une fois à réaliser des actions concrètes durant l’année. En affirmant qu’il allait visiter tous les Etats des Etats-Unis avant le prochain réveillon il a créé la surprise, certain, dont « Le Monde », y voient même un présage politique.


DR Compte Facebook de Zuckerberg
DR Compte Facebook de Zuckerberg
Le patron de Facebook est un personnage. Doté d’une notoriété planétaire comme peu de patrons avant lui il n’a que 32 ans et est milliardaire depuis déjà quelques années. Alors quand il présente ses vœux en annonçant qu’il va rencontrer d’ici 2018 des personnes dans tous les Etats des USA qu’il n’a pas visité, certains, dont le journal Le Monde, s’interroge sur ses projets d’entrée en politique.
Pourtant l’inventeur de Facebook est un habitué des engagements loufoques à l’occasion de ses vœux pour la nouvelle année. « L’an dernier, il s’était engagé à construire une intelligence artificielle capable de gérer sa maison, comme le Jarvis d’Iron Man. Il l’a fait. L’année précédente, il s’était engagé à lire un livre tous les quinze jours. Auparavant, il s’était engagé à apprendre le mandarin, à rencontrer une nouvelle personne tous les jours, ou encore à courir 365 miles (587 kilomètres) dans l’année » rappelle Le Monde.

Rien de surprenant donc qu’il prenne un engagement. Pourtant, c’est vrai, dans la forme l’annonce est quand même proche d’une déclaration politique.  « Au moment où je commence ce défi, il me semble que nous sommes à un instant charnière de l’histoire. Pendant des décennies, la technologie et la mondialisation nous ont rendus plus productifs et plus connectés. Cela a créé de grands bénéfices, mais pour beaucoup de gens cela a aussi rendu la vie plus complexe, explique-t-il. Cela a accentué une impression que notre pays est divisé, un sentiment qui est plus important aujourd’hui qu’il ne l’a jamais été durant ma vie. Nous devons trouver une manière de changer les règles du jeu pour que cela fonctionne pour tout le monde » rapporte le journal français.

L’élection de Trump, magnat de l’immobilier, va-t-elle donner des idées aux milliardaires ? Riche à ne plus pouvoir compter leurs sous, la fonction d’homme le plus puissant du monde peut s’avérer séduisante.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Octobre 2018 - 20:58 Dépression post-partum : le poids de la douleur