Speedy Life
Tendances

Mode : à Londres, Front Row I/O donne un coup de pousse à une nouvelle génération de start-ups


Mercredi 2 Juillet 2014





À Londres, le Front Row I/O, London’s Fashion and Technology accelerator, sorte de laboratoire créatif qui supporte à la fois, la mode, les technologies inhérentes et les entrepreneurs, est en train d’exploser.


Silicon Roundabout
Silicon Roundabout
Focus on impact ! Et Focus sur ce Front Row I/O, genre de think thank créatif et londonien dont la mission est d’aider les nouvelles entreprises, dans le domaine de la mode. Pour se faire, se sont regroupés le top du top des mentors, des stars de la mode, des experts, des spécialistes dans le domaine des technologies et de l'univers des affaires. Tout ce beau monde a un but commun : construire des passerelles entre la mode et les industries technologiques.
 
Alors que l’univers de la mode, et celui des nouvelles technologies sont en train d’entrer en collision à vitesse Grand V, dans le bon sens du terme, la pépinière - accélératrice de talents d’idées et de projets - Front Row I/O - apporte son soutien à toute une nouvelle génération de start-ups, dont nous entendrons très vite parler, à tous les coups.
 
Tout se passe donc à Londres, autour du Silicon Roundabout, sorte de rond-point XXL, situé non loin du East End hub, quartier reconnaissable grâce à son architecture de verre et de glace très XIXIème siècle, et sa proportion, hallucinante, au mètre carré, de jeunes start-ups : un nouveau fashion-tech, comme on dit en Anglais. Cet incubateur a été conçu pour repousser les limites, entre les nouvelles entreprises, le design et les innovations digitales.

Front Row I/O est parrainé par le London College of Fashion, des Index Ventures, une des marques leader, dans le domaine du e-commerce, ASOS, et Lyst, ce qu’on appelle un marketplace, sorte de plateforme de vente, qui permet  aux utilisateurs, dans le cas de Lyst, de customiser et de personnaliser eux-mêmes les produits.

Six start-ups basées à Londres ont donc été choisies pour bénéficier du programme de Front Row I/O, pendant trois mois. Par exemple,  Giacomo Summa, co-fondateur de la marque Stylect, est un des candidats : son application, Tinder for shoes, rend les femmes heureuses ! C'est un genre de programme qui nourrit l’obsession des femmes pour les chaussures. En un clic, elles trouvent leurs chaussures préférées. Ou comment filtrer ses recherches par critères, et recevoir des notifications indiquant des nice prices ou des promo, ou tout simplement, quand l’objet du désir se retrouve en solde : 60 000 téléchargements ont été faits, avec une promesse d’achat qui aboutit, en moyenne, en 7 minutes.

Autre exemple, Bomb Petite, qui souhaite devenir LA référence pour les femmes de petits gabarits. Avec un investissement initial de 850 dollars, Bomb Petite, a déjà à sa suite, 3 200 followers, et ce n’est qu’un début. Beaucoup des initiatives soutenues par Front Row I/O sont basées sur cette question fondamentale : la valeur ajoutée pour un consommateur, là où le smartphone pose forcément des limites. Pour se faire, les utilisateurs sont incités à moins regarder la vie à travers leurs écrans de portable, un concept qui s'appelle le digitally detox, et gageons, qu’une expression équivalente sera rapidement trouvée en Français !

Mode : à Londres, Front Row I/O donne un coup de pousse à une nouvelle génération de start-ups




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 29 Février 2020 - 19:35 Vacances à la montagne : les tendances de 2020



Rss

Les News