Speedy Life
Tendances

Mode : l’esprit compète


Vendredi 25 Juillet 2014





Shorts flottants, chaussettes inspirées du foot, maillots revisités ou baskets siglées… Pratique du dimanche, ou compète de haut niveau, cette saison, la mode s’empare des codes du sport. Elle est performante, élégante, hyper active.


Mode : l’esprit compète
Cette saison, le terme sportswear prend tout son sens. Cet été, de nombreuses marques, de Kenzo à Lacoste, en passant par Tommy Hilfiger ou Prada, rhabillent les filles avec des vêtements ou des accessoires issus des codes du sport. Chez Prada par exemple, les chaussettes hautes et bicolores, les jambières rayées, n’ont rien à envier à celles des footballeurs. Pour la campagne Printemps-Été 2014, photographiée par Steven Meisel, les mannequins posent d’ailleurs comme le ferait une équipe de foot. Peut-être est-ce l’effet Mondial ? Toujours est-il, les défilés semblaient évoquer des salles de gym, des stades ou des terrains de sport, le tout dans un esprit compète.
 
Très en vogue dans les années 90, ce vestiaire sportif revient. Aujourd’hui, les pièces sont un mélange de matières classiques, mixées à des tissus performants et techniques depuis longtemps utilisés pour les tenues sportives. Contrairement au prêt-à-porter, ces dernières doivent répondre à de vraies contraintes pratiques. Dans cet esprit, chez Chanel, des pièces sont conçues, à la fois avec un savoir-faire artisanal et des matériaux high-tech.

Dans L'Express, Thierry Terret, Professeur à l'Université Lyon I et auteur du Que sais-je ? Histoire du sport (PUF), précise que ce retour peut s’expliquer par la superposition de trois facteurs : la médiatisation des grands évènements sportifs, le Mondial en est l’exemple ultime, la «peopolisation » des sportifs, qui sont considérés comme de nouvelles stars, et l’évocation implicite de la jeunesse renvoyée par le sport.
 
Les codes du sport rhabillent donc la mode, dans une projection dynamique et jeune. Cette dernière parle particulièrement aux consommateurs âgés de trente ou de quarante ans, ceux qui achètent. Parce qu’il ne faut pas l’oublier, le sport véhicule évidemment, l’idée d’une esthétique cool et facile, effortless, sans efforts, comme on dit ces temps-ci. La basket est le parfait symbole de cette Trinité. Au-delà, elle illustre ce côté fonctionnel et casual.

C'est dans les mélanges des styles qu’il s’exprime le mieux. Bien entendu, pas question de sortir en total look Decathlon. Le sport dans la mode, on l’aime hybride et décalé. Une touche de sport par-ci par là, comme les bords côtes rayés des manches courtes de Bouchra Jarrar. Ils semblent provenir d'un polo, mais placés sur une robe fluide imprimé léopard, ça, c’est fort !
 
Histoire du sport, Thierry Terret, (Ed. PUF, Que sais-je ?)

Lacoste, défilé SS 2014
Lacoste, défilé SS 2014




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 29 Février 2020 - 19:35 Vacances à la montagne : les tendances de 2020